Communauté

750 grammes aime ce blog


Blogs à Croquer

cuisineaz_blog


Ma Page sur Hellocoton




Suivre CookingNadoo sur Twitter


Suivez mon blog sur Bloglovin'

Paperblog

Top blogs de recettes

Ballad'Ain

Potimarron rôti, ail et herbes de Provence

Bon ben voilà, tout est dit dans le titre, donc je vous laisse vous débrouiller hein ! Lol je plaisante… Mais vous allez voir, la recette est tellement simplissime que cet article n’était presque pas nécessaire !
Pour celles et ceux qui me suivent sur Facebook, j’ai eu une vraie fringale hier vers 17h, alors je me suis mise à la popote et à peine 45 minutes plus tard je dégustais ce petit plat réconfortant devant la fin de l’émission Dans la peau d’un chef… Bref, ça on s’en cogne ! :-P
Alors notre petite recette, super simple comme je le disais, vous faites des cubes de potimarron ou d’un autre type de courge (potiron, butternut…évitez juste la courge spaghettis pour faire des cubes ça sera un peu compliqué :-P ), vous faites revenir à la poêle avec de l’ail et l’assaisonnement de votre choix, et vous vous régalez !
Cette recette change vraiment du velouté de courge et ou du gratin de courge que je fais assez régulièrement et que j’aime bien, mais dont je commence à me lasser un peu il faut l’avouer.
Si vous le souhaitez, vous pouvez également faire rôtir les cubes de potimarron au four, dans un plat à gratin, en arrosant régulièrement la courge d’un peu d’huile d’olive ou de beurre fondu. Le résultat est tout aussi bon et simple à obtenir !

Potimarron_roti2

preparation15_cuisson30

Ingrédients pour 2 personnes :
550 g de potimarron ou autre type de courge coupé en dés
1 grosse noix de beurre
Une demi-gousse d’ail
Du sel
Du poivre
Des herbes de Provence

Potimarron_roti1

Préparation :
1. Commencez par éplucher le potimarron et coupez-le en cubes d’environ 2 cm.
2. Faites bouillir une casserole d’eau salée et plongez-y les cubes de courge pendant environ 5 minutes.
3. Égouttez le potimarron.
4. Dans une grande poêle, faites fondre une bonne noix de beurre et versez les cubes de courge. Retournez régulièrement les cubes pour les faire dorer de tous les côtés.
5. Pendant ce temps, épluchez la demi-gousse d’ail, enlevez le germe et émincez-la finement.
6. Au bout de 10 minutes de cuisson, versez l’ail émincé dans la poêle et prolongez la cuisson pendant encore 15 minutes, en continuant de mélanger régulièrement et délicatement.
7. Vérifiez la cuisson à l’aide d’un couteau, les cubes de potimarron doivent être tendres mais pas trop. Terminez par assaisonner à votre convenance en ajoutant le sel, le poivre et des herbes de Provence. Vous pouvez aussi remplacer les herbes de Provence par du thym.

> Télécharger la recette du potimarron rôti, ail et herbes de Provence (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Panacotta et sa compotée de rhubarbe

Tout d’abord bonne année à tous ! Bonne santé et tout et tout… Bon ça c’est fait ! Passons maintenant à la recette ! J’imagine que vous avez l’estomac bien rempli après tous ces repas de fêtes, c’est pourquoi j’ai décidé de publier une recette plutôt ‘légère’, ou disons rafraîchissante au moins… :-P
J’adore la rhubarbe mais l’avantage avec les panacotta, c’est que l’on mettre absolument tout ce que l’on veut ! Une compote de pommes avec de la cannelle, une crème au citron, du caramel beurre salé… A la fin de la recette, je vous propose une seconde recette si vous voulez faire du coulis de framboises minute, ça déchire aussi pas mal ! ;-)
Le seul inconvénient de la rhubarbe, c’est qu’il faut la faire dégorger toute une nuit, du moins c’est conseillé. Et vu que la panacotta doit aussi prendre toute une nuit au réfrigérateur, il faut commencer cette recette 2 jours avant…
Pour la déco, j’aime bien ajouter quelques spéculoos émiettés sur le dessus juste avant de servir, ou des morceaux de biscuits autres (des ‘Thé’ de Lu ici). Vous pouvez aussi mettre des zestes d’agrumes ou des tranches carrément, une petite framboise… Bref, suivez votre inspiration et faites avec ce que vous avez dans vos placards et votre réfrigérateur !

Panacotta_rhubarbe1

prepa45_cui25_refrig2nuits

Ingrédients pour 4 verrines :
La compotée de rhubarbe :
400 g de tiges de rhubarbe
4 cuillères à soupe de sucre en poudre
2 cuillères à soupe de miel liquide (toute fleur)
1 petit verre d’eau
La panacotta :
200 g de lait demi-écrémé
60 g de sucre en poudre (j’utilise pour ma part du sucre dans lequel je mets toutes mes gousses de vanille déjà utilisées)
4 g de gélatine (qualité or) soit 2 feuilles
200 g de crème liquide entière

Panacotta_rhubarbe2

Préparation :
Commencez par préparer la compotée de rhubarbe :
1. 2 jours avant, nettoyez votre rhubarbe et épluchez les tiges à l’aide d’un économe pour enlever un maximum de fils.
2. Découpez ensuite les tiges en petits tronçons (environ 1,5 cm de long) à l’aide d’une paire de ciseaux (c’est plus facile qu’avec un couteau je trouve).
3. Versez le tout dans une passoire, ajoutez 4 cuillères à soupe de sucre en poudre, mélangez bien, et déposez votre passoire sur un saladier car la rhubarbe va rendre beaucoup d’eau.
4. Laissez dégorger les tronçons de rhubarbe toute une nuit si possible, à température ambiante, en recouvrant le tout d’un film alimentaire.
5. Le lendemain, égouttez bien la rhubarbe et versez-la dans une casserole. Ajoutez l’équivalent d’un petit verre d’eau et 2 cuillères à soupe de miel. Mélangez, puis laissez compoter votre rhubarbe à feu doux pendant environ 20 minutes. Pensez à mélangez de temps en temps et à vérifier que la compotée n’accroche pas dans la casserole. Si c’est le cas, n’hésitez pas à ajouter un peu d’eau. Une fois la cuisson terminée, si votre rhubarbe a encore rendu de l’eau, n’hésitez pas à l’égoutter, et s’il reste des fils, à la tamiser ou même la mixer pour avoir une compotée bien lisse à la dégustation.
6. Laissez tiédir la compotée de rhubarbe à température ambiante puis versez-la dans le fond de 4 verrines. Déposez les verrines dans votre réfrigérateur pour que la compotée soit bien froide, environ 1 heure.

Terminez par la panacotta :
1. Une fois que votre compotée est bien froide, faites ramollir les feuilles de gélatine dans l’eau froide, pendant une dizaine de minutes.
2. Faites ensuite bouillir lentement le lait avec le sucre en poudre. Si votre sucre n’est pas vanillé, n’hésitez pas à ajouter un sachet de sucre vanillé ou quelques gouttes d’arôme naturel de vanille.
3. Une fois que le mélange a un peu tiédi, versez-y la gélatine bien essorée.
4. Terminez par la crème liquide froide.
5. Coulez directement le mélange dans les verrines puis laissez prendre au réfrigérateur toute la nuit dans l’idéal. La panacotta sera prête lorsque les bords seront bien pris et le cœur encore un peu ‘tremblotant’.

Comme promis, voici une seconde recette, un petit coulis de framboises. Cette fois, vous pouvez réaliser la panacotta en premier, la verser dans vos verrines et la faire prendre au réfrigérateur toute la nuit. Et préparer ensuite le coulis de framboises et le verser directement sur les panacotta prises.
Ma version du coulis de framboises minute pour 4 verrines :
Faites chauffer dans une casserole à feu doux 140 g framboises fraîches ou surgelées selon la saison avec 11 g sucre glace. Une fois le mélange un peu fondu, mixez le tout dans un blender ou au mixeur plongeant, ajoutez un peu d’eau si vous souhaitez obtenir une consistance plus souple. Versez sur la panacotta.

Bonne régalade !

> Télécharger la recette de la panacotta et sa compotée de rhubarbe (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sablés de Noël à la cannelle

Ca y’est c’est bientôt Noyël !!! :-) :-)
Qu’est ce que vous allez offrir cette année ? Pour ma part, ca sera très probablement des macarons. Ca demande de s’y prendre un peu à l’avance quand on sait qu’on sera 20 personnes au repas de Noël et que j’ai prévu d’offrir une boîte à chacun, mais j’ai hâte de m’y mettre !
Si de votre côté vous n’avez pas trop la possibilité de stocker 400 coques de macarons dans votre réfrigérateur ou dans votre congélateur, vous pouvez réaliser ces sablés de Noël à la cannelle et aux 4 épices* ! Ces petits sablés peuvent se réaliser la veille de Noël ou même 2 jours avant, ils sont assez rapides et très simples à faire, et ils ont l’avantage de pouvoir être mis directement en sachet dès qu’ils ont refroidi ! Côté conservation, vous les laissez à température ambiante jusqu’au moment de les offrir, ils ne bougeront pas d’un poil. :-)
Si vous êtes donc en manque d’inspiration pour vos cadeaux, mais que vous voulez faire plaisir à coup sûr, sans pour autant passer des heures et des heures derrière vos fourneaux, vous savez ce qu’il vous reste à faire !
Passez tous de très bonnes fêtes de fin d’année, placées sous le signe de la gourmandise of course ! ;-)

Sables_noel_cannelle1

prepa45_refrig1H_cuisson2x1

Ingrédients pour une vingtaine de gros sablés ou environ 90 petits sablés (4 sachets gourmands) :
1 œuf
250 g de farine T45
125 g de beurre à température ambiante
125 g de sucre en poudre
1 cuillère à café de cannelle en poudre
1 demi-cuillère à café de gingembre en poudre
1 cuillère à café de 4 épices en poudre

Sables_noel_cannelle3

Préparation :
1. Dans un petit saladier, mélangez les épices en poudre avec le sucre et réservez.
2. Dans un petit bol, battez l’œuf entier à l’aide d’une fourchette et réservez.
3. Tamisez la farine et déposez-la dans le bol de votre robot.
4. Ajoutez le beurre mou coupé en morceaux, puis mélangez avec la feuille de votre robot jusqu’à ce que la pâte soit sablée.
5. Faites un puits au centre et versez-y l’œuf battu, puis ajoutez par-dessus le mélange sucre en poudre et épices.
6. Mélangez ensuite le tout au robot jusqu’à ce que la pâte soit homogène, puis terminez le mélange à la main jusqu’à former une boule de pâte.
7. Déposez la boule de pâte dans un film alimentaire puis laissez-la reposer au réfrigérateur pendant une heure.
8. A la fin du temps de réfrigération, préchauffez votre four à 170°C (th. 5-6).
9. Sur votre plan de travail bien fariné, étalez la moitié de la boule de pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Conservez l’autre moitié au réfrigérateur. Cela évitera qu’elle ne ramollisse trop et elle sera ainsi plus facile à travailler.
10. Taillez les formes que vous souhaitez à l’aide d’emporte-pièces puis déposez les sablés sur plusieurs plaques de four préalablement recouvertes de papier sulfurisé. Avec la totalité de la pâte, j’obtiens environ 5 plaques de sablés (mais ça implique de récupérer les rognures de pâte à chaque fois et de les ré-étaler pour obtenir des sablés supplémentaires). Zéro gaspi avec Cooking Nadoo !

Sables_noel_cannelle2

11. Enfournez le tout pendant 15 min à 170°C et procédez de la même manière avec l’autre moitié de pâte.
12. Laissez refroidir les sablés sur une grande assiette ou sur une grille et déposez-les ensuite dans des petits sachets transparents pour les offrir. En faisant environ 90 petits sablés, je réalise en général 4 sachets gourmands, bien remplis quand même, faut pas pousser, la radinerie c’est pas ici ! :-P

* Recette trouvée sur le blog de Rose & Cook.

> Télécharger la recette des sablés de Noël à la cannelle (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Madeleines aux pépites de chocolat

Je continue mes recherches de recettes parfaites pour les futurs petits gâteaux de mon salon de thé… Et je tenais à vous faire part de LA recette de madeleines ultra moelleuses que j’ai récupérée cette année lors d’un stage effectué durant mon CAP Pâtisserie. Ce sont des madeleines à la fleur d’oranger auxquelles je n’ai pas pu m’empêcher d’ajouter des pépites de chocolat
Vous verrez dans la liste des ingrédients, il y a du sucre inverti… Ça peut être de la trimoline ou du sirop de glucose. Cela permet aux madeleines d’être plus moelleuses et de se conserver ainsi plus longtemps, c’est un petit plus souvent utilisé par les professionnels… Mais pas de panique, ce n’est pas obligatoire ! Si vous voulez malgré tout avoir les bénéfices du sucre inverti, vous pouvez le remplacer par du miel, cela aura le même effet avec le parfum du miel en plus bien sûr… Au cas où vous souhaitiez vraiment utiliser la trimoline, n’hésitez pas à la manipuler en vous mouillant les doigts préalablement à l’eau froide, sinon il vous en restera plein les mains tellement ça colle… ;-)
Enfin, dernière petite précision, la trimoline facilite généralement la coloration des produits lors de la cuisson : pour éviter que vos madeleines ne soient dorées trop rapidement (et trop tout simplement), cuisez-les à 190°C uniquement. Si vous utilisez du miel, vous pouvez les cuire à 210°C sans problème. Je crois que j’ai tout dit ! A vos fourneaux alors !

Madeleines_pepites_choc1

prepa30_refrig1h30_cuisson8

Ingrédients pour 40 madeleines environ :
200 g d’oeufs (4 œufs environ)
185 g de sucre en poudre
20 g de sucre inverti (trimoline ou pour ma part sirop de glucose) (si vous n’en avez pas, rien de grave, c’est surtout pour le moelleux et la conservation, vous pouvez le remplacer par 20 g de miel)
185 g de farine
1 sachet de levure chimique
135 g de beurre fondu
5 g de fleur d’oranger
60 g de pépites de chocolat

Madeleines_pepites_choc2

Préparation :
1. Dans le bol de votre robot, mettez les œufs, le sucre en poudre et la trimoline (ou le miel). Mélangez le tout avec le fouet.
2. Versez ensuite la farine et la levure chimique puis mélangez.
3. Faites fondre le beurre au micro-ondes, ajoutez-y la fleur d’oranger et versez le tout dans le bol puis mélangez.
4. Versez enfin les pépites de chocolat et mélangez une dernière fois pour que ce soit tout juste incorporé.
5. Recouvrez votre bol d’un film alimentaire et laissez-le au réfrigérateur pendant une heure et demi environ (2h c’est encore mieux), le temps que la pâte soit bien froide.
6. Préchauffez votre four à 190°C (th.6) si vous avez mis de la trimoline, ou à 210°C (th.7) si vous utilisez du miel. Versez la pâte dans des moules à madeleines préalablement beurrés à l’aide d’un pinceau alimentaire, uniquement aux 3/4, et enfournez le tout pour 7 à 8 minutes de cuisson.
7. Attendez une bonne dizaine de minutes avant de démouler vos madeleines et laissez-les refroidir sur une grille avant de les déguster accompagnées d’une tasse de chocolat chaud !

> Télécharger la recette des madeleines aux pépites de chocolat (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Billes de financiers multicolores

C’est parti pour une 2ème recette suite à mon come back ! ;-) Alors oui, des financiers, je vous en ai proposés également il y a quelques mois on est d’accord… Mais ceux-là sont carrément mieux il faut être honnête !
Si vous voulez juste faire des financiers classiques et ne pas vous compliquer la vie avec différents parfums, vous pouvez bien évidemment réaliser cette recette dans les moules habituels à financiers, en forme de ‘barquette’, et réaliser un seul parfum en mettant par exemple sur le dessus de chaque financiers 2 framboises fraîches ou surgelées selon la saison. Simple, efficace, triple miam miam quoi ! ;-)

En plus, les fêtes de fin d’année commencent à approcher gentiment, donc sachez que cette recette est idéale pour faire des cadeaux gourmands ! Au dernier Noël j’avais réalisé ces financiers, également en forme de billes, que j’ai offerts dans des petits sachets à toute ma famille… Si je me souviens bien, j’en avais réalisé 300 avec 4 parfums différents… Ça m’avait occupé un petit moment certes mais c’était bien marrant ! Rassurez-moi, je ne suis pas la seule à sincèrement m’éclater en faisant des financiers pendant 4 heures d’affilée ?

Billes_financiers_multicolores1

prepa35_repos1H_cuisson10

Ingrédients pour une quarantaine de billes :
Pour la pâte à financiers de base :
145 g de beurre
110 g de sucre en poudre
70 g de poudre d’amandes
70 g de farine T55
4 blancs d’oeufs
De quoi parfumer vos financiers :
Une barquette de framboises
Des éclats de pistaches non salées
Du chocolat noir
Du thé matcha en poudre
Des zestes d’agrumes ou du jus
Des arômes naturels
Des colorants en poudre…

Billes_financiers_multicolores2

Préparation :
1. Coupez le beurre en morceaux et versez-le dans une petite casserole. Mettez-le sur feu moyen pendant une bonne dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’il soit totalement fondu et qu’il prenne une couleur noisette. Normalement, le beurre est noisette quand il commence tout juste à ne plus faire ‘gloup gloup’ dans la casserole… Mais attention à ne pas le faire brûler pour autant !
2. Retirez alors immédiatement la casserole du feu et laissez refroidir une dizaine de minutes.
3. Mélangez dans un saladier ou directement dans le bol de votre robot le sucre en poudre avec la poudre d’amandes et la farine.
4. Versez-y ensuite les blancs d’oeufs directement et mélangez à la feuille à vitesse lente.
5. Ajoutez enfin le beurre noisette légèrement refroidi à la préparation et mélangez une dernière fois pour obtenir une pâte homogène.
6. A ce moment là, plusieurs possibilités s’offrent à vous : vous pouvez laisser la pâte nature telle quelle, la laisser reposer une petite heure à température ambiante, puis versez la pâte dans vos moules et ajoutez par dessus l’équivalent d’une barquette de framboises par exemple.

Pour ma part, je divise généralement la pâte en 4 parts égales que je verse dans 4 petits bols pour réaliser plusieurs parfums en même temps :
- Dans le premier bol, je mélange la pâte avec 3 gouttes d’extrait naturel d’amande amère. J’obtiens une pâte ‘nature’ mais avec un goût d’amande plus prononcé tout simplement.
- Dans le second bol, je verse l’équivalent d’une cuillère à soupe d’éclats de pistaches non salées, 2 gouttes d’arôme naturel de pistache, et une pointe de colorant en poudre vert. Bien évidemment je mélange le tout.
- Dans le troisième bol, j’ajoute 3 gouttes d’arôme naturel citron ou du jus de citron, et une pointe de colorant en poudre jaune. Je mélange également le tout.
- Dans le quatrième bol, parfois je mets une petite cuillère à café de thé matcha en poudre et je mélange. Selon mon humeur, je mets plutôt du chocolat noir préalablement fondu au micro-ondes, et je mélange bien.
Si vous souhaitez mettre plutôt du cacao, je vous conseille de réaliser une recette à part, dans laquelle vous devrez mettre environ 20g de farine en moins par rapport à la recette initiale car le cacao va pas mal assécher la pâte.
Vous pouvez également mettre des pépites de chocolat, de la fleur d’oranger ou des fruits confits…
Dans tous les cas, après avoir effectué vos mélanges, laissez reposer la pâte une petite heure à température ambiante.

7. Préchauffez ensuite votre four à 200°C (th.6-7), puis versez la pâte dans vos moules (pour ma part j’utilise des moules en silicone en forme de demi-sphères que j’huile légèrement au préalable au pinceau), et enfournez ces financiers pendant 10 minutes environ (prévoyez plutôt 15 minutes si vous faites des financiers de forme classique en ‘barquette’).
8. A la sortie du four, attendez une dizaine de minutes avant de démouler vos financiers puis laissez-les refroidir complètement sur une grille avant de les déposer dans des petits sachets transparents pour les offrir à vos amis !

> Télécharger la recette des billes de financiers multicolores (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies aux pépites de chocolat et noix de Pécan

Bonjour à tous les gourmands ! Eh oui, me revoilà enfin après de loooooongs mois d’absence ! Pour vous expliquer rapidement le pourquoi du comment, j’ai consacré cette année à retourner sur les bancs de l’école (et oui qui l’aurait cru) pour passer très précisément mon CAP Pâtisserie ! Et oui, ça y’est j’ai osé franchir le pas et me lancer officiellement dans ma passion ! A terme, je souhaite ouvrir mon propre salon de thé et en attendant que ce projet mûrisse, j’ai décidé de vous proposer de bons gâteaux sur commande et je vais également mettre en place des ateliers de cuisine que je réaliserais à domicile ! Alors si vous habitez dans le coin, Savoie, Haute-Savoie, Ain, n’hésitez pas à faire suivre l’information et à me contacter ! L’année fut donc très remplie et riche en belles rencontres, je tenais à m’excuser pour cette longue absence mais ce n’est que pour mieux vous servir car je reviens avec des idées plein la tête et des étoiles plein les yeux ! :-)

Alors je vous entends déjà d’ici… “La fille, elle passe son CAP Pâtisserie, on la voit plus pendant quasiment un an, et elle revient avec une recette… de cookies !!!! Non mais elle est sérieuse là ??” héhé… Eh oui, j’ai appris plein de jolies recettes pendant cette année, avec des techniques de professionnels, mais je les partagerais avec vous le moment venu, ne vous inquiétez pas !
En attendant, j’ai eu besoin de revenir à des recettes plus simples, qui me touchent vraiment, et vu que je suis une fan de cookies, après cette année mouvementée, je me suis remise en quête de la recette parfaite de cookies, non sans idée de la garder pour mon futur salon de thé…
Alors vous allez me dire : “Mais il y a déjà des recettes de cookies sur ton blog Nadoo, en plus aux pépites de chocolat et noix de Pécan il y en a une aussi !” Eh oui, je sais bien, mais depuis la mise en ligne de ces recettes, je dois être franche et vous avouer que mes goûts ont vraiment évolué, et après avoir retesté ces fameuses recettes, je les ai trouvées tout simplement beaucoup trop sucrées ! Je vous passe les détails de ma recherche interminable de la recette parfaite qui a vraiment duré des mois, et vous dis officiellement “ça y’est je l’ai trouvée”* !!
Allez, j’ai suffisamment blablaté aujourd’hui, je vous laisse découvrir cette recette toute simple comme toujours, et surtout vous ordonne de la refaire rapidement chez vous et de me dire ce que vous en pensez !

Ah si, je veux encore vous dire quelque chose de trèèèès important : Vous m’avez vraiment manqué !!!!! Je suis trop contente d’être enfin de retour !!! (larme à l’œil) ;-)

Cookies_pecan_choc1

preparation20_cuisson10

Ingrédients pour 14 cookies (45 g chacun environ) :
100 g de beurre mou
160 g de sucre roux
1 œuf entier
200 g de farine (T45)
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
70 g de pépites de chocolat noir
55 g de noix de pécan

Cookies_pecan_choc2

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 180°C (th.6).
2. Tamisez la farine avec la levure chimique et la pincée de sel. Réservez. Découpez les noix de pécan en petits morceaux. Réservez également.
3. Dans le bol de votre robot, versez le sucre roux et le beurre mou, voire pommade, préalablement coupé en morceaux. Mélangez à la feuille jusqu’à ce que le beurre soit tout juste incorporé.
4. Ajoutez ensuite l’œuf entier et mélangez.
5. Versez ensuite le mélange farine-levure-sel tout en continuant de mélanger.
6. Ajoutez enfin les pépites au chocolat et les noix de pécan et mélangez une dernière fois.
7. Formez ensuite des boules de pâtes que vous déposerez en quinconce sur des plaques de four recouvertes de papier sulfurisé. A l’aide de la paume de votre main, aplatissez légèrement les boules, puis enfournez les plaques pendant 8 à 10 minutes. Les cookies sont cuits lorsque les bords commencent à dorer.
8. Attendez une bonne dizaine de minutes à la sortie du four avant de manipuler les cookies puis laissez-les refroidir sur une grille ou mangez-les tous !!

Le petit conseil de Nadoo : A chaque étape de la recette, évitez de mélanger trop longtemps. Le mélange permet ici d’incorporer tout juste les ingrédients. Si vous mélangez trop, la pâte sera trop molle, plus difficile à travailler, et les cookies s’étaleront trop à la cuisson.

* Recette de base trouvée sur le livre “My lovely cakes” de Laureline et Sibyilline Meynet et modifiée par mes soins.

> Télécharger la recette des cookies au pépites de chocolat et noix de Pécan (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Financiers au Nutella de Cyril Lignac

Étant donné que mes journées sont en ce moment plus que bien remplies, je me permets de vous sortir une recette qui traine dans mes placards depuis bien longtemps. C’est une recette de financiers de Cyril Lignac, une de mes collègues m’avait dit qu’ils étaient super bons et simples à réaliser, alors je les avais fait, mais je vous dis ça, ça doit dater d’il y a 3 ans au moins ! Ils sont en effet délicieux. Pour ma part, j’ai l’habitude de faire des financiers, mais je ne me m’embête pas à monter les blancs en neige. Ici ce n’est pas le cas, j’avoue que je suis tentée de refaire la recette sans les blancs montés pour voir s’il y a une réelle différence.
Pour les anti-Nutella (j’avoue que ça doit faire au moins 2 ans que je n’en ai pas mangé), il vous suffit d’utiliser la pâte à tartiner de votre choix un peu plus saine, ou d’en faire une vous-mêmes c’est encore mieux !

Financiers_Nutella

preparation30_cuisson10

Les ingrédients pour 9 financiers (j’ai utilisé des moules en silicone à empreintes ovales)
35 g de beurre
25 g de farine
1/2 sachet de levure chimique
25 g de poudre d’amandes
35 g de sucre glace
2 blancs d’œufs + pincée de sel
De la pâte à tartiner

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 180°C (th.6).
2. Faites fondre le beurre dans une casserole pour obtenir un beurre dit “noisette” (beurre fondu qui ne fait quasiment plus de bulles et qui a une couleur noisette). Si vous avez le temps, clarifiez votre beurre fondu à l’aide d’une passoire fine pour enlever la matière grasse qui aurait brûlée.
3. Mélangez la farine, la levure, la poudre d’amandes et le sucre glace dans le bol de votre batteur, avec la feuille.
4. A part, montez les blancs d’œufs en neige avec une pincé de sel. Fouettez lentement au début, puis plus rapidement au fur-et-à-mesure.
5. Ajoutez ensuite les blancs en neige dans les poudres et mélangez délicatement à la maryse.
6. Terminez par mettre le beurre fondu et mélangez à la feuille jusqu’à ce que le beurre soit tout juste incorporé.
7. Procédez au ‘montage’ de vos financiers : Répartissez dans le fond de chaque moule une bonne cuillère à soupe de pâte à financiers. Ajoutez ensuite l’équivalent d’une petite cuillère à café de Nutella ou d’autre pâte à tartiner, puis recouvrez le tout par un peu de pâte à financiers.
8. Faites cuire une dizaine de minutes vos financiers: ils doivent être légèrement dorés sur le dessus.
Bon appétit !

> Télécharger la recette des financiers au Nutella de Cyril Lignac (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quiche lorraine, nouvelle version

Pour ceux qui suivent un peu mon blog, vous allez peut-être vous rappeler que j’ai déjà posté il y a bien longtemps une recette de quiche lorraine. Mais depuis plusieurs mois, j’ai adopté une nouvelle recette.
Pour tout vous dire, c’est la recette du Thermomix (que j’ai récupéré car j’ai vendu des Thermomix à une époque), mais que je réalise depuis sans le Thermomix car je n’en ai pas et je crois que je n’adhère définitivement pas à ce genre de robot qui fait un peu trop ‘tout’ à mon goût… J’ai cependant vraiment accroché sur cette recette de quiche lorraine, et même si au début j’étais sceptique dès que j’ai vu la préparation, j’ai finalement été conquise quand il a fallu passer à la dégustation…
La recette est en fait à base de lardons blanchis (si si je vous assure, c’est bon en fait, faut le tester pour le croire) et d’une béchamel avec plein de fromage… Certes, on repassera pour le côté diététique de la recette, mais bon, depuis quand les quiches lorraines se doivent d’être légères ?!
J’en ai profité pour vous mettre aussi ma super recette de pâte brisée super rapide à faire et inratable, sachez juste qu’avec ces quantités vous avez de quoi faire 2 tartes. Vous pouvez sans problème congeler la quantité qui ne vous servira pas, ou faire d’autres tartes salées !
Si vous voulez un peu d’inspiration, n’hésitez pas à fouiller sur mon blog ! Vous y trouverez par exemple la recette de la tarte à l’oignon ou encore celle de la tarte à la ratatouille !

Voici donc dans un premier temps la recette de ma pâte brisée maison (vous remarquerez que je me suis éclatée pour faire les photos, je vous laisse imaginer la Cooking Nadoo en train de croquer dans la part de quiche et faire scrounch scrounch entre chaque photo…)

Quiche_lorraine_2eme1

prepa10_refrig1H_cuisson10

Ingrédients pour la pâte brisée maison (cette quantité vous fera 2 cercles à tarte) :
250 g de farine
125 g de beurre froid
1 demi-cuillère à café de sel fin
100 ml d’eau froide

Quiche_lorraine_2eme2

Préparation de la pâte brisée :
1. Préchauffez votre four à 180°C (th.6).
2. Dans le bol de votre robot, mélangez avec l’ustensile ‘feuille’ la farine préalablement tamisée avec le beurre froid coupé en morceaux, jusqu’à l’obtention d’une texture sableuse, comme pour un crumble.
3. Ajoutez le sel et l’eau froide petit à petit, jusqu’à ce qu’une boule de pâte lisse et homogène se forme et se décolle des parois du bol. Si vous avez mis trop d’eau, n’hésitez pas à ajouter un peu de farine.
4. Formez deux boules, puis mettez-les dans du film alimentaire, et laissez-les reposer au réfrigérateur une à deux heures avant de les travailler.
5. Une fois votre pâte prête, préchauffez votre four à 180°C (th.6) et étalez l’une des boules à l’aide d’un rouleau sur un plan de travail fariné, sur environ 3mm d’épaisseur.
6. Foncez ensuite votre moule à tarte préalablement recouvert de papier sulfurisé et piquez le fond de tarte à l’aide d’une fourchette.
7. Recouvrez ensuite la pâte d’une nouvelle feuille de papier sulfurisé et déposez-y des légumes secs ou des billes en céramique pour éviter que la pâte ne gonfle lors de la cuisson.
8. Enfournez la pâte à blanc pendant 15 minutes. Pendant ce temps, préparez la garniture de la quiche lorraine.

Quiche_lorraine_2eme3

preparation30_cuisson40

Ingrédients pour la garniture :
200 g de lardons nature
30 g de farine
30 g de beurre
250 g de lait
2 pincées de noix de muscade
3 œufs
5 cuillères à soupe de crème liquide entière
85 g de comté râpé
1/2 cuillère à café de sel
Du poivre

Quiche_lorraine_2eme4

Préparation de la garniture :
1. Faites chauffer une casserole remplie d’environ 250 g d’eau. Plongez-y les lardons et faites-les blanchir pendant 1 minute. Égouttez-les ensuite dans une passoire et réservez.
2. Dans un saladier, mélangez les œufs entiers, la crème liquide et le comté râpé. Salez, poivrez et râpez une pincée de noix de muscade. Réservez.
3. Récupérez ensuite votre casserole utilisée pour les lardons pour préparer la béchamel. J’suis sympa quand même, je vous fais économiser de la vaisselle ;-)

Quiche_lorraine_2eme5

4. Dans la casserole, faites fondre le beurre coupé en morceaux jusqu’à ce qu’il devienne noisette. Hors du feu, ajoutez la farine et fouettez très vivement pour bien mélanger le tout.
5. Remettez ensuite la casserole sur feu doux et ajoutez au fur-et-à-mesure le lait (j’avoue que je ne prends même plus la peine de faire préalablement chauffer le lait mais si vous voulez que votre béchamel prenne plus rapidement, pensez bien à le faire chauffer un peu avant). Fouettez vivement en raclant bien le fond et les bords de la casserole pour homogénéiser le tout et détruire les éventuels grumeaux.
6. Continuez de fouetter jusqu’à ce que la béchamel épaississe, salez et poivrez légèrement et ajoutez aussi une pincée de noix de muscade.
7. Terminez la préparation de la garniture en incorporant le mélange œufs/crème/comté directement dans la béchamel et mélangez bien.
8. Lorsque la pâte brisée est précuite, sortez-la du four et enlevez les billes de céramique. Étalez sur le fond les lardons, puis ajoutez par-dessus la béchamel au comté.
9. Enfournez la quiche lorraine pendant 40 minutes de cuisson, toujours à 180°C (th.6).

Quiche_lorraine_2eme6

> Télécharger la recette de la quiche lorraine, nouvelle version (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies aux cranberries séchées et chocolat blanc

En ce moment, je fais énormément de cookies, toujours à la recherche de la recette parfaite… Aujourd’hui, j’ai testé une recette de cookies croustillants. Je n’en fais pas beaucoup, je préfère quand ils sont crousti-moelleux, mais cette recette vaut le détour alors je ne pouvais pas ne pas la partager avec vous ! Je l’ai trouvée sur le blog de Chef Nini il y a déjà bien longtemps, et la société Cookme m’ayant envoyé des cranberries séchées, il était temps que je les utilise enfin ! Pour information, en décoration, j’ai mis un peu de chocolat blanc fondu mélangé à de la crème liquide, mais le résultat n’a pas été très probant, le chocolat blanc ressortant presque transparent. J’ai donc préféré ne pas vous mettre les proportions utilisées pour cette décoration, disons-le, légèrement ratée… ;-)

Cookies_cranberries_chocblanc1

preparation25_cuisson15

Ingrédients pour 14 cookies :
45 g de chocolat blanc
50 g de cranberries séchées*
75 g de beurre pommade
80 g de sucre cassonade
1 œuf
150 g de farine

Cookies_cranberries_chocblanc2

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 180°C (th.6°.
2. Commencez par coupez le chocolat blanc en petits morceaux. Puis coupez les cranberries séchées petits morceaux.
3. A l’aide d’un batteur, fouettez le beurre pommade avec le sucre cassonade et un œuf entier.
4. Ajoutez ensuite la farine, mélangez bien.
5. Lorsque la préparation est homogène, ajoutez les morceaux de chocolat blanc et les cranberries séchées. Mélangez une dernière fois.
6. Recouvrez une plaque du four d’une feuille de papier sulfurisé (ou d’un tapis en silicone). Prélevez l’équivalent d’une cuillère à soupe de pâte, puis formez une boule à l’aide de vos mains.
7. Déposez la boule sur votre plaque, puis aplatissez-la légèrement avec la paume de votre main. Renouvelez l’opération jusqu’à ce qu’il ne reste plus de pâte. Vous devriez normalement obtenir entre 14 et 16 boules.
8. Enfournez ensuite le tout pendant 13 à 15 minutes. Laissez ensuite reposez les cookies une dizaine de minutes sur la plaque avant de les manipuler et de les déposer sur une grille jusqu’à complet refroidissement.

* Cranberries séchées fournies par Cookme.

> Télécharger la recette des cookies aux cranberries séchées et chocolat blanc (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Concentré de tomates maison

Après avoir réalisé mon coulis de tomates, il me restait encore des tomates du jardin… Alors je me suis replongée dans le livre de Linda LouisTomates anciennes et gourmandes”, et j’y ai trouvé cette recette de concentré de tomates… Ce concentré peut vous servir de sauce pour vos pâtes (vous savez, ça remplace le concentré en tubes!), ou vous pouvez également l’utiliser pour aromatiser une pâte a pain, à pizza, ou en badigeonner sur une pâte feuilletée pour des biscuits salés. Comme pour le coulis de tomates, sachez que les temps de préparation et de cuisson ne comprennent pas celui pour éventuellement stériliser votre bocal, si c’est pour cette technique que vous optez bien sûr… Tout est décrit à la fin de la recette pour faire votre choix !

Concentré_tomates1

preparation1h30_cuisson50

Ingrédients pour 250 g de concentré :
2 kg de tomates bien mûres type Roma, Cœur de bœuf ou Cornue des Andes
12 g de sel

Concentré_tomates2

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 220°C (th 7-8).
2. Lavez les tomates, coupez-les en deux dans le sens de la largeur. Épongez-les et salez leur chair.
3. Disposez-les sur les plaques du four recouvertes de papier sulfurisé et enfournez-les pendant 15 minutes.
4. Sortez les plaques du four, et pressez les tomates entre 2 cuillères à soupe au dessus d’un bol pour faire sortir un maximum de jus. Jetez le jus resté sur les plaques.
5. Renouvelez cette opération 2 fois, toujours en faisant cuire les tomates 15 minutes au four et en les pressant pour extraire le jus.
6. Ensuite, versez les tomates confites dans un mixeur et mixez-les finement. Passez-les ensuite dans un tamis fin.
7. Étalez ce concentré sur une feuille de papier sulfurisé et laissez-le sécher au four à 180°C uniquement, pendant 5 à 7 minutes environ. Attention, il ne doit pas brûler !
8. Prélevez le concentré avec une spatule, mettez-le dans un grand bol et fouettez-le vivement pour rendre la pâte homogène.

Une fois votre concentré terminé, il faut le préparer pour la conservation :

- Soit vous le versez directement dans un tupp’ que vous mettrez au congélateur une fois le concentré refroidi.
- Soit vous le déposez juste au réfrigérateur si vous souhaitez l’utiliser dans les 4 jours.
- Soit vous le stérilisez. Pour cela, ébouillantez un petit bocal avec son joint dans une casserole d’eau bouillante. Laissez ensuite égoutter le bocal et remplissez-le de concentré avant de le refermer hermétiquement et de les stériliser dans une cocotte pendant 30 minutes. Mettez bien de l’eau dans le fond de la cocotte, et vous pouvez également enrouler le bocal dans un torchon pour éviter qu’il ne bouge trop dans la cocotte.

> Télécharger la recette du concentré de tomates maison (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !