Communauté

Salon du blog culinaire 2012



750gr_coupdecoeur


Blogs à Croquer



cuisineaz_blog


Ma Page sur Hellocoton




Suivre CookingNadoo sur Twitter



Suivez mon blog sur Bloglovin'


Paperblog

Top blogs de recettes

Velouté de brocolis au curry

Pour être tout à fait franche avec vous, je n’aime pas trop cette période de l’année, par rapport à la cuisine j’entends. En effet, les beaux jours arrivent, on a forcément envie de se ruer sur les tomates et les courgettes, mais vu que ce n’est pas encore la saison, je me retiens et je n’en achète pas.
Mais étant donné qu’il fait beau, je ne sais pas si ça vous fait le même effet, je n’ai plus très envie de manger des légumes d’hiver, un peu ras-le-bol du chou-fleur, de la courge, des radis et de la salade verte…
Mais la recette* que je vous propose aujourd’hui m’a, le temps d’un petit repas, fait oublier que je voulais déjà être en été, et que finalement le début du printemps, c’était pas si mal non plus…
Voici donc une petite recette, franchement très simple à réaliser, de velouté de brocolis tout doux bien assaisonné au curry pour relever un peu tout ça. Je vous ai donc mis la recette la plus simple qui soit, en sachant que si vous voulez encore simplifier la chose, vous pouvez cuire le brocolis directement dans le bouillon de volaille. Et si vous voulez compliquer la chose, vous pouvez préparer un bouillon de volaille maison, le mieux étant par exemple de garder votre bouillon et de le congeler lorsque vous préparer un pot au feu ou une poule au pot…

Velouté_brocolis1

preparation30_cuisson10

Ingrédients pour 4 petits bols de velouté (ou 2 grands) :
Pour le velouté :
Un bon brocolis (il faut obtenir environ 350 g de sommités de brocolis)
Du gros sel
27 cl de bouillon de volaille (27 cl d’eau chaude + 1/2 cube de bouillon de volaille)
4 cl de crème liquide
Une bonne pincée de curry (vous pouvez utiliser du curry doux, pour ma part j’ai mis du curry Madras qui est plus fort en goût)
Du sel
Du poivre
Pour la finition :
3 cl de crème liquide
Quelques pluches de cerfeuil ou de persil (facultatif)

Velouté_brocolis2

Préparation :
1. Coupez votre brocolis pour récupérer les sommités, puis nettoyez-les bien.
2. Dans une casserole d’eau bouillante très salée (avec du gros sel), faites cuire les sommités de brocolis pendant 4 minutes à découvert.
3. Une fois le brocolis cuit, égouttez-le pour le débarrasser de l’eau de cuisson puis plongez-le immédiatement dans un saladier rempli d’eau froide et de glaçons. Cela permet de garder la couleur bien verte du brocolis (ce qui est valable comme vous devez le savoir pour tous les légumes verts qui contiennent de la chlorophylle).
4. Portez parallèlement à ébullition 27 cl de bouillon de volaille, soit 27 cl d’eau avec 1/2 cube de bouillon de volaille émietté.
5. Égouttez le brocolis refroidi, puis mixez-le, soit dans un blender, soit à l’aide d’un mixeur plongeant, avec le bouillon de volaille.
6. Ajoutez ensuite les 4 cl de crème liquide, salez, poivrez, puis ajoutez le curry en poudre après avoir goûté la préparation.
7. Votre velouté est donc prêt ! Vous pouvez à ce moment-là le faire réchauffer si besoin dans une casserole et le servir directement.
8. Si vous souhaitez faire une petite finition, émulsionnez la crème liquide à l’aide d’un mixeur plongeant puis récupérez la mousse formée sur le dessus, appelée aussi l’écume, à l’aide d’une cuillère à soupe.
9. Déposez enfin l’écume directement sur le velouté préalablement réchauffé, ajoutez une petite pincée de curry en poudre sur l’écume ainsi qu’une pluche de persil, de cerfeuil, ou d’une autre herbe fraîche.
Pour ma part, je n’ai pas monté la crème liquide, je l’ai juste déposée en filet directement sur le velouté et j’ai ajouté ma pluche de persil. Ça reste de la finition, mais qui ne prend absolument pas de temps à faire, et ça, j’aaaiiiime !

* Recette extraite du livre “Solution Organisation” de Mercotte puis adaptée par mes soins.

> Télécharger la recette du velouté de brocolis (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bounty faits maison : noix de coco, blanc d'oeuf, sucre, chocolat et basta !

Pour ceux qui aiment les recettes régressives, en voici une qui vous rappellera fortement votre enfance ou votre adolescence ! Un bon goût de noix de coco et un glaçage au chocolat, mais oui ce sont les Bounty ! Mais attention, ceux-là sont faits maison, très peu d’ingrédients, il suffit juste de mettre un peu la main à la pâte et surtout d’avoir la patience d’attendre entre les différentes phases de réfrigération et de repos…
Cette recette de barres à la noix de coco contient un glaçage au chocolat au lait mais vous pouvez sans problème le remplacer par du chocolat noir si vous êtes un vrai ‘warrior’ !
Enfin, je tenais juste à préciser que j’avais trouvé cette recette dans le hors série ‘Pâtisserie’ du magazine Cuisine actuelle, que ma copine Vanou m’a fait découvrir au boulot ! Ce qui n’a pas manqué de me faire sérieusement saliver pendant ma pause ! Que de souffrance je ne vous dis même pas ! Est-il vraiment nécessaire de préciser que le lendemain matin, le magazine était acheté, feuilleté 40 fois et la recette des Bounty réalisée l’après-midi même ! Moi gourmande ???!! Nan pas du tout… :-)

Bounty_maison1

prepa15_refrig2x30_repos20_

Ingrédients pour 10 barres  :
100 g de noix de coco râpée
90 g de sucre en poudre
1 blanc d’œuf
Le zeste d’un demi-citron jaune bio
120 g de chocolat au lait

Bounty_maison2

Préparation :
1. Dans un petit saladier, mélangez le sucre en poudre avec la noix de coco râpée. Râpez les zestes d’un demi-citron jaune directement au dessus du saladier.
2. Dans un petit bol, battez rapidement à l’aide d’une fourchette le blanc d’œuf. Incorporez-le ensuite à la noix de coco râpée pour obtenir une pâte compacte et un peu humide. Si votre blanc d’œuf est trop petit, il est possible que vous ayez besoin d’ajouter un peu de blanc d’œuf supplémentaire, mais ayez la main légère, la pâte ne doit pas être trop humide quand même !
3. Laissez reposer la pâte au réfrigérateur pendant une demi-heure.
4. Sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, formez des bâtonnets de 8 à 10 cm de long et 2 ou 3 cm de large avec la pâte en tassant bien sur les côtés.
5. Laissez ensuite ‘croûter’ les barres de coco à l’air ambiant pendant que le four préchauffe. Cela permettra aux barres qu’elles conservent leur forme et qu’elles ne s’étalent pas à la cuisson.
6. Préchauffez donc votre four à 220°C (th.7-8).
7. Enfournez ensuite les barres pendant 6 minutes en veillant à ce qu’elles ne dorent pas. Laissez ensuite refroidir complètement les barres sur une grille.
8. Préparez enfin l’enrobage au chocolat : au bain-marie, faites fondre le chocolat au lait en lissant bien le mélange à l’aide d’une maryse. Vous pouvez éventuellement ajouter une goutte d’huile de tournesol pour rendre le chocolat plus brillant, plus lisse et plus facile à travailler.
9. Pendant que le chocolat fondu est encore chaud, trempez une par une les barres à l’aide d’une fourchette pour les recouvrir entièrement de chocolat. Égouttez-les quelques instants au-dessus de la casserole en la tapotant légèrement sur le rebord, puis déposez-les au fur-et-à-mesure sur une petite plaque ou assiette plate recouverte d’une feuille de papier sulfurisé.
10. Placez au réfrigérateur les barres coco une demi-heure avant de les déguster.

> Télécharger la recette des Bounty faits maison : noix de coco, blanc d’œuf, sucre, chocolat et basta ! (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

La recette de ma démo au 6ème Salon du Blog Culinaire !

Ce week-end, j’étais au 6ème Salon du Blog Culinaire. Je vous en parlerai plus en détail lors d’un prochain article mais je tenais simplement à remettre en avant la recette que j’ai réalisée (car elle se trouve déjà sur le blog), c’est-à-dire un fondant au chocolat sain, sans beurre, sans sucre et sans farine !! J’ai réalisé cette recette le samedi à 16h à l’Abbaye de Soissons, devant plus d’une cinquantaine de personnes, c’était très impressionnant, surtout au début, et puis après on se prend complètement au jeu et on en profite à fond !
Donc voilà, si vous faisiez partie du public lors de ma démonstration, voici la recette de ce fameux fondant, recette que j’avais apprise lors d’un cours à l’atelier Cuisine Originelle de Laurence Salomon, situé à Annecy. J’espère, pour ceux qui ont eu l’occasion d’y assister, que ma démonstration vous a plu et que vous aurez plaisir à refaire cette recette toute simple chez vous!

Fondant_chocolat_abricot_Salomon3

preparation35_cuisson15

Ingrédients du fondant au chocolat pour 6 personnes :
200 g de chocolat noir (j’ai suivi précisément la recette de base donc j’ai utilisé du chocolat bio 55% de cacao)
4 œufs
1 cuillère à soupe bombée de purée d’amande blanche (qui remplace le beurre)
70 ml de lait d’avoine
1 cuillère à soupe bombée de petits flocons d’avoine (pour remplacer la farine)
6 abricots secs
1 gousse de cardamome (ou une cuillère à café rase de cardamome en poudre)

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 170°C (th.5-6).
2. Lavez les abricots secs et coupez-les en petits morceaux. Séparez les jaunes des blancs d’œufs.
3. Faites fondre le chocolat noir avec le lait d’avoine au bain-marie.
4. Hors du feu, ajoutez les jaunes d’œufs et la purée d’amande blanche puis remuez vivement.
5. Incorporez les flocons d’avoine, les morceaux d’abricots secs puis les grains de la gousse de cardamome.
6. Battez les blancs en neige et incorporez-les au mélange au chocolat à l’aide d’une maryse : Pour détendre un peu le chocolat, prenez d’abord 1/3 des blancs en neige puis ajoutez-les vivement dans le chocolat. Puis incorporez les 2 autres tiers de blancs d’œufs délicatement, comme pour une mousse au chocolat.
7. Versez ensuite la pâte dans un moule carré, au fond duquel vous aurez mis une feuille de papier sulfurisé, puis enfournez le fondant au chocolat pendant 15 minutes environ.
Le petit conseil de Nadoo : Attendez qu’il refroidisse avant de le découper à l’intérieur du plat : étant donné qu’il n’y a pas de farine, il n’est pas conseillé de démouler le gâteau, mais en découpant de petites parts directement dans le plat, vous n’aurez aucun problème pour faire de jolis carrés !
(bon d’accord les miens sont plutôt rectangulaires :-P )

Fondant_chocolat_abricot_Salomon1

Ingrédients de la crème d’amande à l’abricot :
1 cuillère à soupe bombée de purée d’amande blanche
1 cuillère à soupe bombée de confiture d’abricots
4 cuillères à soupe de lait d’avoine

Préparation :
1. Mélangez vivement ensemble les 3 ingrédients afin d’obtenir la consistance d’une crème liquide.

Ingrédients du coulis de chocolat :
70 g de chocolat noir (55% de cacao bio)
40 ml de lait d’avoine

Préparation :
1. Faites fondre le chocolat noir au bain-marie avec le lait d’avoine. Mélangez bien.
Fondant_chocolat_abricot_Salomon2

Dressage :
1. Découpez des carrés de fondant au chocolat.
2. Sur le fond de chaque assiette, mettez l’équivalent d’une cuillerée à soupe de crème d’amande à l’abricot.
3. Disposez une part de fondant au chocolat par dessus.
4. Puis nappez (pas trop) généreusement avec le coulis au chocolat.
La photo ci-dessus correspond au fondant que nous avons réalisé à l’atelier Cuisine Originelle et que nous avons emporté chez nous (dans une boite à hamburger, je trouve ca génial !!).
Nous avions parsemé les parts de fondant d’amandes finement concassées. Pour ma part, j’ai parsemé le fondant de quelques morceaux restants d’abricots secs.

> Télécharger la recette du fondant au chocolat, version saine by Laurence Salomon (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Minis cakes aux fruits confits

Et voici encore une super recette transmise par ma copine Lizou  ! Cette recette de petits cakes aux fruits confits est toute simple, comme souvent sur ce blog, il suffit juste de mélanger les ingrédients et d’attendre gentiment que ça cuise dans le four… Ces minis cakes sont bien moelleux, et si vous n’aimez pas les fruits confits, vous pouvez bien évidemment les remplacer par des raisins secs, des cranberries, des amandes ou des noisettes, des pépites de chocolat, des morceaux de poires ou de pommes… En fait, mettez-y ce que vous avez sous la main et tout ce qui vous inspire ! J’adore ce genre de recettes, vous n’imaginez pas à quel point !!! Encore merci super Lizou !

Miniscakes_fruits_confits1

preparation25_cuisson25

Ingrédients pour 6 minis cakes :
150 g de beurre à température ambiante
125 g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
3 œufs
250 g de farine
2 pincées de cannelle moulue
1 pot de fruits confits en dés Vahiné (150 g)

Miniscakes_fruits_confits2

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 170°C (th.5-6).
2. A l’aide d’une cuillère en bois ou d’une maryse, travaillez le beurre en pommade dans un saladier. Il doit devenir souple et lisse. Vous pouvez aussi utiliser directement la ‘feuille’ de votre robot.
3. Ajoutez dans le saladier le sucre en poudre, le sucre vanillé puis mélangez.
4. Ajoutez ensuite un par un les œufs entiers, mélangez à nouveau.
5. Incorporez ensuite la farine, la cannelle puis une fois que le mélange est homogène, ajoutez les dés de fruits confits. Mélangez une dernière fois pour bien répartir les fruits confits dans la pâte.
6. A l’aide d’une louche, remplissez 6 moules à minis cakes (en silicone ou en métal) jusqu’à la moitié uniquement des empreintes, puis enfournez le tout pendant 25 minutes.
7. Lorsque les cakes sont cuits (la pointe d’un couteau doit ressortir sèche), laissez-les tiédir une dizaine de minutes avant de les démouler et de les laisser complètement refroidir sur une grille.

> Télécharger la recette des minis cakes aux fruits confits (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Muffins ultra moelleux à la framboise

Alors, vous allez peut-être me dire : “Quoi ? Encore une recette avec des produits qui ne sont pas de saison !”… Moi je dis : “Erreur !”. Les framboises que j’ai utilisées pour cette recette proviennent de mon jardin ! Donc si j’ai encore des framboises dans mon jardin, c’est que c’est encore un peu de saison non ?
Bon par contre, je vous avoue, je pense que ce sont les toutes dernières… Donc j’en ai profité pour faire des muffins, parce que j’adore ça, et parce que ma super coupine Lizou m’a donné une recette (enfin disons plutôt que je lui ai piqué) qu’elle m’a vendue comme étant super moelleuse, super équilibrée, super parfaite quoi ! (d’ailleurs j’en profite pour remercier la copine de Lizou qui lui a transmis cette recette, les bonnes choses sont faites pour être partagées on dirait!).
Et comme toujours, j’ai eu raison de lui faire confiance, car en effet, ces muffins à la framboise sont vraiment très moelleux, pas bourratifs du tout, très équilibrés, les quantités sont juste tip top ! Donc voilà, s’il vous reste des framboises dans votre jardin, n’hésitez pas à en faire bon usage, sinon vous pouvez aussi vous rabattre sur des framboises surgelées, j’ai testé et le résultat est tout aussi efficace!

Muffins_framboise1

preparation40_cuisson20

Ingrédients pour une quinzaine de muffins :
150 g de fromage de type Philadelphia (nature)
3 œufs entiers (1 + 2)
200 g de sucre en poudre (50 g + 150 g)
1 sachet de sucre vanillé
125 ml de lait demi-écrémé
90 g de beurre coupé en morceaux
300 g de farine
2 cuillères à café de levure chimique
1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
1/2 cuillère à café de sel fin
100 g de framboises, fraîches ou surgelées

Muffins_framboise2

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 200°C (th.6-7).
2. Battez le fromage Philadelphia avec 1 œuf, 50 g de sucre en poudre et la moitié du sucre vanillé, jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse. Réservez cette crème au fromage pendant toute la recette.
3. Dans une casserole, faites chauffer le lait et le beurre coupé en morceaux à feu moyen. Quand le beurre est fondu, retirez la casserole du feu puis laissez tiédir le mélange.
4. Ajoutez ensuite les 2 œufs restants dans ce mélange lait/beurre refroidit.
5. Dans un grand saladier, mélangez la farine avec la levure chimique, les 150 g de sucre en poudre et le sucre vanillé restants. Ajoutez également le sel et le bicarbonate de soude.
6. Dans ce saladier, faites ensuite un puits au milieu et versez-y le mélange lait/beurre/œufs (de l’étape n°4).
7. Battez le tout puis ajoutez les framboises entières. Remélangez à l’aide d’une cuillère et très délicatement pour ne pas trop broyer les framboises.
8. Dans des moules à muffins (beurrez-les légèrement s’ils ne sont pas en silicone), versez la pâte contenant les framboises jusqu’aux 3/4 des empreintes. Ajoutez ensuite l’équivalent d’une cuillère à café bombée de crème au fromage (de l’étape n°2) sur le dessus de chaque empreinte puis mélangez grossièrement directement dans les moules à l’aide du manche d’une petite cuillère.
9. Une fois toutes les empreintes remplies, enfournez le tout pour 20 minutes. Les muffins vont bien dorer et gonfler. Ils sont cuits quand la pointe de votre couteau ressort sèche.
10. Laissez tiédir une dizaine de minutes les muffins avant de les démouler délicatement et de les laisser complètement refroidir sur une grille.

> Télécharger la recette des muffins ultra moelleux à la framboise (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Velouté d'asperges vertes et son écume au lard fumé

Alors je sais bien que la saison des asperges est terminée, mais ça fait un moment que cette recette est prête sur mon blog, il me suffisait juste de la publier ! Ne me demandez pas pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt, avec moi il ne faut pas chercher à comprendre parfois !
J’ai dégusté dans un restaurant sur Annecy il y a quelques mois un velouté d’asperges qui était délicieux, et j’ai eu envie de reproduire la recette chez moi, car cela ne semblait pas bien compliqué. Suite à quelques recherches, sur le site de 750 gr notamment, j’ai trouvé cette recette tip top ! La recette de base proposait de faire une chantilly au lard fumé faite au siphon, pour ma part je voulais reproduire ce que j’avais dégusté au restaurant, c’est à dire quelque chose de bien plus léger, une simple écume au lard fumé. Si vous avez des difficultés à trouver du lard fumé (mais normalement chez tout bon boucher digne de ce nom vous devriez en trouver), vous pouvez le remplacer tout simplement par du jambon cru !

Velouté_asperges_lard1

preparation50_cuisson35

Ingrédients pour 6 personnes :
1 grosse botte d’asperges vertes (environ 600 g)
2 cubes de bouillons de volaille + 1 litre d’eau
Une cuillère à soupe de Maïzena
22 cl de crème liquide (11 cl pour le velouté et 11 cl pour l’écume)
Du sel et du poivre
Une pincée de paprika
1 tranche de lard fumé (ou de poitrine fumée, c’est la même chose)

Velouté_asperges_lard2

Préparation :
1. Lavez les asperges, coupez la base puis épluchez les tiges à l’aide d’un économe.
2. Dans une grande casserole, faites bouillir 1 litre d’eau chaude avec deux cubes de bouillon de volaille.
3. Une fois que l’eau bout et que les cubes sont bien dilués, plongez-y les asperges et faites-les cuire, à découvert, pendant 20 minutes.
4. Versez ensuite le tout (le bouillon + les asperges) dans votre blender puis mixez-le tout. Vous pouvez aussi utilisez un mixeur plongeant.
5. Filtrez ensuite le velouté à l’aide d’un chinois. Cela permettra d’enlever les éventuels fils des asperges, puis reversez le velouté dans votre casserole.
6. Dans un verre, délayez la Maïzena dans un tout petit peu d’eau froide. Versez la Maïzena dans le velouté d’asperges, ainsi que 11 cl de crème liquide.
7. Salez, poivrez, ajoutez une pincée de paprika, puis faites chauffer à nouveau le velouté à feu doux pendant 5 minutes.
8. Pendant ce temps, préparez l’écume au lard fumé. Dans une petite casserole, faites chauffer les 11 cl de crème liquide restants. Éteignez ensuite le feu, puis déposez votre tranche de lard fumé dans la crème. Laissez infuser le tout pendant une dizaine de minute en mélangeant de temps en temps.
9. Versez le velouté d’asperges vertes dans 6 bols ou assiettes à soupe.
10. Une fois la crème refroidie, versez-la, sans le lard fumé, dans un récipient haut et étroit, puis réalisez une écume à l’aide d’un mixeur plongeant. Pour cela, il faut tenir votre récipient et le mixeur incliné à environ 45°C.
11. Récupérez alors l’écume qui se sera formée sur le dessus de la crème à l’aide d’une cuillère à soupe, puis versez l’équivalent d’une grosse cuillère à soupe dans chaque bol.

> Télécharger la recette du velouté d’asperges vertes et son écume au lard fumé (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Croque-monsieur tomate, mozzarella et basilic

Après une bonne journée de travail, rien de tel qu’une petite recette rapide à faire ! J’avais trouvé cette recette toute simple de croque-monsieur sur le magazine Zeste du mois de février 2013. J’ai légèrement modifié les proportions et pif paf plouf, après un peu de découpage de tomate, de mozzarella et de jambon, voilà un repas complet pour le soir fait en 20 petites minutes à peine ! Et vous savez quel est le pire dans tout ca ??… C’est qu’c'était super bon !! :-)

Croque_monsieur_tomate_mozza1

preparation20_cuisson10

Ingrédients pour 4 croque-monsieur :
8 tranches de pain de mie
4 cuillères à café de concentré de tomates
2 tranches de jambon blanc
1 boule de mozzarella (soit 125 g égoutté) (avouez quand même que la mozza, c’est meilleur que les ptites feuilles carrées de ‘fromage’ déjà toutes prêtes)
1 demi-tomate
1 cuillère à soupe de basilic
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
Du sel et du poivre

Croque_monsieur_tomate_mozza2

Préparation :
1. Préchauffez l’appareil à croque-monsieur.
2. Ciselez finement le basilic s’il est frais, sinon utilisez une cuillère à soupe de basilic congelé.
3. Coupez la demi-tomate en petits dés en enlevant les pépins et le jus. Versez les dés de tomate dans une passoire, salez légèrement, poivrez et ajoutez le basilic. Mélangez bien et laissez dégorger la tomate dans la passoire pendant une dizaine de minutes.
4. Pendant ce temps, coupez les tranches de jambon blanc en petits morceaux.
5. Égouttez la mozzarella et coupez-la aussi en petits morceaux.
6. Étalez le concentré de tomate sur une des faces de 4 tranches de pain de mie (l’équivalent d’une cuillère à café par tranche).
7. Répartissez ensuite dessus les dés de mozzarella, de jambon, puis les dés de tomates égouttés et parfumés au basilic.
8. Refermez avec les tranches de pain de mie restantes et pressez bien les croque-monsieur.
9. Badigeonnez à l’aide d’un pinceau alimentaire le dessus de chaque croque-monsieur d’huile d’olive et faites-les cuire pendant environ 1min30 dans votre appareil (le temps est à adapter en fonction de la puissance de votre appareil). Si vous n’avez pas d’appareil à croque-monsieur, il vous suffit de les faire cuire dans une poêle légèrement huilée à feux doux en les retournant à mi-cuisson.
10. Servez les croque-monsieur encore chauds, accompagnés d’une petite salade verte.

> Télécharger la recette des croque-monsieur tomate, mozzarella et basilic (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cupcakes 100% chocolat

Me revoilà après pratiquement 2 mois d’absence ! Mon excuse ? Ben je crois que je n’en ai pas ! Pour tout vous dire, quand j’ai mes jours de repos, si je dois choisir entre bouquiner sur un transat au soleil, ou me mettre devant l’ordinateur pour avancer sur mon blog, j’avoue qu’en ce moment, je choisis systématiquement le bouquin et le transat !! Allez savoir pourquoi ! :-P
Et puis, avant de vous proposer une recette de cupcakes au chocolat, je voulais être sûre de la recette choisie. Parce que, comme pour mes cupcakes au citron meringués, j’ai dû tester une bonne quinzaine de recettes différentes avant de trouver la bonne ! Entre les glaçages qui sont des crèmes au beurre dix fois trop sucrées, les muffins qui sont durs comme du plâtre, je pense avoir enfin finalisé LA recette idéale de cupcakes au chocolat ! Alors bon, c’est sûr, si vous n’êtes pas trop branché chocolat, passez votre chemin, cette recette n’est pas pour vous ! Mais si vous êtes de vrai(e)s accros comme moi, mettez-vous aux fourneaux immédiatement !
Pour information, j’ai trouvé la recette de base de la pâte à cupcakes sur le blog de Valérie, j’en ai profité pour modifier certaines proportions, et j’ai déniché la recette de la ganache au chocolat au lait montée en chantilly sur le blog de Manue. Pour information, il faut préparer la ganache la vieille ou au moins le matin pour le soir car il faut qu’elle ait le temps de prendre au réfrigérateur. Je crois que vous savez tout, alors zou !

Cupcakes_100_chocolat1

prepa50_cuisson25_refrig3h

Ingrédients pour 12 cupcakes :
Pour la chantilly au chocolat au lait (ganache montée en chantilly) :
240 g de bon chocolat au lait (du Valrhona pour ma part)
200 ml de crème fraîche liquide
Pour la pâte à muffins :

115 g de beurre mou coupé en morceaux
120 g de chocolat noir 70% (du Valrhona encore et toujours)
10 g de cacao non sucré en poudre (tiens, du Valrhona!)
75 g de farine (de type 55)
1 demie cuillère à café de bicarbonate de sodium
1 cuillère à café de levure chimique
2 œufs moyens (ou 3 petits)
85 g de sucre en poudre
1 demie cuillère à café de sel fin*
60 g de mascarpone
Quelques gouttes d’extrait de vanille liquide

Cupcakes_100_chocolat2

Préparation :
Préparez tout d’abord la chantilly au chocolat au lait :
1. La veille, ou au moins le matin pour le soir, faites bouillir la crème liquide dans une petite casserole.
2. Ajoutez ensuite les carrés de chocolat au lait, puis mélangez bien pour obtenir une préparation bien lisse.
3. Continuer de mélangez jusqu’à la reprise de l’ébullition, il faut que la ganache épaississe.
4. Une fois le mélange épaissit, versez-le dans un petit saladier, puis filmez-le au contact (c’est-à-dire que le film doit toucher directement la ganache au chocolat), pour éviter qu’il y ait de l’air et qu’une croute se forme sur la ganache.
5. Laissez refroidir le mélange à température ambiante, puis mettez le saladier au frais pendant minimum 3 heures, le temps que la ganache prenne bien.

Préparez ensuite la pâte à cupcakes :
1. Préchauffez votre four à 180°C (th.6). Garnissez une plaque à muffins de caissettes en papier.
2. Dans une petite casserole, faites fondre le chocolat coupé en morceaux avec le beurre mou, coupé aussi en morceaux. Une fois le tout fondu, ajoutez le cacao en poudre et mélangez jusqu’à l’obtention d’un liquide bien lisse. Réservez.
3. Dans un bol, mélangez la farine, le bicarbonate de sodium, la levure et réservez.
4. Dans le bol de votre robot, mélangez à la feuille les œufs entiers, le sucre en poudre, l’extrait de vanille et le sel fin.
5. Incorporez la préparation au chocolat et la moitié de la farine.
6. Ajoutez ensuite le mascarpone puis le restant de farine, tout en continuant à fouetter.
7. Une fois la préparation homogène, versez la pâte dans les caissettes en papier puis enfournez le tout pour 17 minutes (le temps est bien sûr à adapter en fonction de votre four).
8. Laissez les cupcakes cuits refroidir sur une grille au moins 30 minutes avant de les décorer.

Passez ensuite à la décoration de vos cupcakes :
1. Lorsque les cupcakes sont bien froids, fouettez la ganache au chocolat au lait au batteur électrique pour la monter comme une chantilly. Cela dure environ 1 minute. Attention à ne pas la fouetter trop longtemps, car elle a tendance à redurcir au bout d’un moment, croyez-moi, c’est l’expérience qui parle sur ce coup là :-) .
2. Versez la ‘chantilly’ dans une poche, munie d’une douille 2D pour ma part, mais vous pouvez utilisez n’importe quelle douille lisse ou cannelée, puis disposez la garniture sur les cupcakes. Vous pouvez finaliser la décoration avec quelques vermicelles en chocolat.
Le petit conseil de Nadoo : Ces cupcakes se conservent 3 jours sans problème au réfrigérateur. Cependant, avant de les déguster, je vous conseille de les sortir au moins 20 minutes avant, pour qu’ils soient à température ambiante.

* J’ai utilisé pour ma part du sel fin de Guérande qui m’a gentiment été fourni par la société Greenweez.com. Sur le site Greenweez.com, vous pouvez acheter de nombreux produits d’épicerie fines et acheter du bio plus généralement.
logo_greenweez_2013

> Télécharger la recette des cupcakes 100% chocolat (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Compote de pommes et pruneaux, by Laurence Salomon

Voici une nouvelle recette que j’ai eu l’occasion de réaliser à l’atelier ‘Cuisine Originelle’, de Laurence Salomon, sur Annecy. La recette de base était une compote pomme-pruneau à l’essence d’orange, avec une crème de pruneaux au cognac à l’intérieur, et des petits éclats de sablés croquants sur le dessus. Pour reproduire rapidement cette recette chez moi, j’ai réduit la recette de départ au strict minimum, en ne gardant plus que la compote de pommes et pruneaux ! J’ai même enlevé l’essence d’orange car je n’en avais pas dans mes placards.
La recette est donc ultra simple et facilement reproductible chez vous ! Je vous donnerai quand même à l’occasion la recette de la crème de pruneaux qui va à l’intérieur et celle de l’émiettée croquante qui va dessus car ca apporte un vrai plus à la recette.

Cette recette est l’occasion pour moi de vous parler un peu d’un nouveau partenariat que je viens d’établir avec la société Casseroles cuisson à basse température. Cette société propose des batteries de cuisine qui permettent de réaliser une cuisson à basse température.
J’avais seulement entendu des choses de loin sur ce mode de cuisson, et après quelques essais, j’avoue que je suis plutôt conquise ! Ce matériel de cuisine, entièrement en inox, possède un fond très épais. Cela permet de restituer parfaitement la chaleur de manière uniforme, et surtout de ne pas cuire trop fort les aliments. Cette méthode de cuisson n’agresse donc pas le produit, les vitamines et les minéraux de vos aliments sont préservés, et les saveurs sont décuplées ! Contrairement à une cocotte minute par exemple, vos fruits ou vos légumes vont cuire dans leur propre jus de ‘transpiration’, à aucun moment vous n’aurez besoin d’ajouter de l’eau.
Les temps de cuisson sont équivalents, sauf que vous allez cuire vos aliments le plus souvent sur feu minimum, cela est donc très économique.

Petit à petit je vais faire des recettes avec ces casseroles à basse température, tout en continuant de vous mettre la recette avec un mode de cuisson ‘classique’. Vous pourrez ainsi mieux vous rendre compte du fonctionnement de ces casseroles. Cependant, si vous êtes intéressez par ce genre de produits, que vous avez déjà entendu parler de la cuisson à basse température, et que vous aussi vous êtes conquis d’avance, ou tout simplement que vous avez envie de découvrir tout cela, mon partenariat me permet aujourd’hui de vous offrir 10% de réduction sur la totalité de votre commande !
Pour cela, il vous suffit de sélectionner vos casseroles sur le site http://www.casseroles-cuisson-basse-temperature.com/ et au moment de votre commande, de taper le code promo suivant : NAD10 !
Si vous avez des questions à ce sujet ou si vous désirez juste en savoir plus sur ce mode de cuisson, n’hésitez pas à me les poser directement, je vous répondrai avec grand plaisir !

Compote_pomme_pruneaux1

preparation15_cuisson30

Ingrédients pour 4 personnes :
1 kg de pommes
5 pruneaux
2 gouttes d’huile essentielle d’orange douce (selon la recette de Laurence Salomon, pour ma part je n’en ai pas dans mes placards)

Préparation pour la cuisson à basse température :
1. Épluchez les pommes et coupez-les en morceaux. Versez les morceaux de pommes dans le faitout de 16 cm (1,6 litres).
2. Dénoyautez les pruneaux puis ajoutez-les dans le faitout avec éventuellement quelques gouttes d’essence d’orange. N’ajoutez surtout pas d’eau, car les fruits vont cuire par transpiration dans leur propre jus.
3. Mélangez bien puis couvrez le faitout. Démarrez à froid, sur feu moyen, et attendez que l’aiguille du thermomètre qui se trouve sur le couvercle atteigne le trait bleu-vert (environ 10 minutes).
4. Réduisez ensuite votre feu au minimum, puis poursuivez la cuisson à couvert pendant 20 minutes.
5.Versez les fruits dans le bol de votre blender puis mixez le tout pendant quelques secondes.
6. Laissez refroidir votre compote avant de la déguster.

Compote_pomme_pruneaux2

Préparation ‘classique’ :
1. Épluchez les pommes et coupez-les en morceaux. Versez les morceaux de pommes dans une casserole.
2. Dénoyautez les pruneaux puis ajoutez-les dans la casserole avec éventuellement quelques gouttes d’essence d’orange et un verre d’eau.
3. Couvrez et laissez cuire pendant environ 30 minutes à feu doux jusqu’à ce que les fruits soient très tendres.
4. Versez les fruits dans le bol de votre blender puis mixez le tout pendant quelques secondes.
5. Laissez refroidir votre compote avant de la déguster.

> Télécharger la recette de la compote de pommes et pruneaux, by Laurence Salomon (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un smoothie exotico-girly : mangue, grenade et fruits de la passion

Je sais je sais… Les noms que je donne à mes smoothies manquent cruellement d’inspiration… Le dernier smoothie que j’avais réalisé était à la poire, à l’ananas et à la goyave… Étant donné qu’il tirait sur le rose pâle, je l’avais nommé le smoothie girly… Et “vlà ti pas” qu’aujourd’hui, je fais un smoothie avec de la mangue, de la grenade et des fruits de la passion, et que le seul pauvre nom qui me vient à l’idée est le smoothie ‘exotico-girly’ !! Un mélange de fruits exotiques autrement dit, qui tire sur une couleur girly, quoi que, plus je regarde la photo, plus je me dis que le orange est loin d’être une couleur girly… Si vous avez une idée de nom un peu plus adapté, je suis preneuse !
Comme le smoothie à la poire et à l’ananas, j’ai réalisé ce smoothie mangue grenade et fruits de la passion avec un mixeur qui s’appelle le Vitamix. Pour rappel, ce blender de qualité professionnelle, qui permet de conserver un maximum les vitamines et les minéraux, m’a gentiment été prêté par la société Keimling. Je vais hélas bientôt devoir le renvoyer, le test de ce blender était vraiment très concluant, je suis ravie d’avoir eu l’occasion de le tester pendant quelques mois !

Smoothie_mangue_grenade_fruitpassion2

preparation15
Ingrédients pour 2 grands verres :
2 fruits de la passion
1 mangue bien mûre
1 demi-grenade
150 ml de jus d’orange

Smoothie_mangue_grenade_fruitpassion1

Préparation :
1. Coupez les fruits de la passion, puis récupérez à l’aide d’une cuillère à soupe l’intégralité de la chair. Versez-la directement dans le bol de votre blender.
2. Épluchez la mangue puis découpez la chair tout autour du noyau. Coupez la chair en morceaux puis ajoutez le tout dans le blender.
3. Coupez la grenade en deux, puis grattez les graines d’une seule moitié de grenade à l’aide d’une cuillère à soupe. Versez-les aussi dans le blender.
4. Ajoutez enfin le jus d’orange, puis mixez-le tout pendant une trentaine de secondes.
5. Si le smoothie est trop épais à votre goût, n’hésitez pas à rajouter un peu de jus d’orange et à remixer un peu.
6. Filtrez enfin le mélange pour ne pas avoir les grains de fruits de la passion ou de grenade qui craquent sous la dent, puis servez le smoothie dans deux grands verres et dégustez bien frais !

> Télécharger la recette du smoothie exotico-girly : mangue, grenade et fruits de la passion (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !