Communauté

Salon du bloc culinaire 7 - J'y serai



750 grammes aime ce blog


Blogs à Croquer

cuisineaz_blog


Ma Page sur Hellocoton




Suivre CookingNadoo sur Twitter


Suivez mon blog sur Bloglovin'

Paperblog

Top blogs de recettes

Petits gâteaux moelleux aux pêches jaunes

On continue avec une nouvelle recette à base de pêches ! Moi j’adore les pêches, mais elles ne se conservent pas longtemps, alors quand j’en ai quelques unes qui commencent à fatiguer, je les mets dans des desserts, et hop, ni vu ni connu ! Pour cette recette*, j’utilise des pêches jaunes, vous pouvez aussi prendre des nectarines qui sont encore plus fermes. Sachez que les pêches blanches rendent en général un peu plus d’eau, donc évitez de les utiliser pour cette recette. Pour ces moelleux, n’hésitez pas à utiliser d’autres fruits, des pommes, des poires, des bananes, de l’ananas… Et vous pouvez même ajouter quelques amandes effilées sur le dessus pour la petite déco finale. C’est toujours aussi simple avec Cooking Nadoo ! :-)

Gateau_moelleux_peches_jaunes

preparation40_cuisson20

Ingrédients pour 12 moelleux (de type muffins) ou 7 minis plats à gratins individuels
3 oeufs
150 g de sucre roux
30 cl de crème liquide entière
30 g de beurre fondu
1 pincée de sel
165 g de poudre d’amandes
135 g de farine
1 sachet de levure chimique
4 pêches jaunes
Un peu de fève tonka râpée ou quelques gouttes d’arôme naturel
2 noix de beurre pour les moules

Gateau_moelleux_peches_jaunes2

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 180°C (th.6).
2. Dans le bol de votre robot ou dans un grand saladier, mélangez les oeufs entiers avec le sucre roux avec un fouet.
3. Ajoutez la crème, la pincée de sel, le beurre préalablement fondu au micro-ondes, la poudre d’amandes, la farine puis la levure chimique. Si vous n’avez pas de fève tonka, ajoutez les quelques gouttes d’arôme liquide naturel à ce moment-là.
4. Mélangez bien jusqu’à l’obtention d’une pâte bien homogène.
5. Versez cette pâte dans vos moules, soit des moules à muffins en silicones, soit des petits plats à gratin individuels, que vous aurez préalablement beurrés.
6. Épluchez ensuite les pêches jaunes puis coupez-les en petits morceaux et déposez-les dans chaque moule.
7. Râpez un peu de fève tonka sur le dessus de chaque moule si vous n’avez pas mis d’arôme naturel dans la pâte au moment de l’étape 3.
8. Enfournez vos gâteaux pendant 15 à 20 minutes environ. Vous pouvez vérifier la cuisson en plantant un couteau dans les gâteaux, la pointe doit ressortir sèche.
9. Une fois votre gâteaux cuits, laissez-les refroidir à température ambiante et démoulez-les s’ils ne sont pas dans des plats à gratin.

* Recette trouvée sur le blog de Chocolat à tous les étages.

> Télécharger la recette du gâteau moelleux aux pêches jaunes (PDF bientôt disponible)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Gratin de pêches de vigne

Aujourd’hui, je vous propose une recette facile pour utiliser vos pêches, qu’elles soient de vigne ou non d’ailleurs, si vous en avez en grande quantité et qu’elles commencent à ‘tirer la tronche’ ou que vous ne savez juste plus quoi faire avec… Ce petit gratin sucré à une texture qui se situe entre celle d’un gâteau moelleux et celle d’un clafoutis… Alors je n’ai pas forcément trouvé d’autres mots pour la décrire, le plus simple étant encore d’y goûter vous-mêmes ! :-)

Gratin_peches_vigne2

preparation35_cuisson30

Ingrédients pour 6 personnes :
800 g de pêches de vignes (vous pouvez les remplacer par un mélange de pêches jaunes et et de pêches blanches)
4 œufs (2 œufs entiers + 2 jaunes d’œufs)
130 g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
50 g de poudre d’amandes
30 g de Maïzena
30 cl de lait demi-écrémé
10 cl de crème liquide
1 pincée de sel
50 g de beurre + 2 noix pour les moules
2 cuillères à soupe de sucre roux pour les moules
Quelques amandes effilées pour la déco

Gratin_peches_vigne1

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 200°C (th.6-7).
2. Dans une casserole, faites bouillir de l’eau et plongez-y les pêches quelques secondes. Refroidissez-les sous l’eau du robinet, puis pelez-les à l’aide d’un économe, et découpez les pêches en quartiers.
3. Dans un saladier, cassez les 2 œufs entiers et ajoutez les 2 jaunes d’oeufs, le sucre en poudre et le sucre vanillé. Blanchissez le mélange à l’aide d’un fouet ou directement au robot.
4. Ajoutez ensuite la poudre d’amandes et la Maïzena.
5. Versez ensuite le lait et la crème liquide, ajoutez une pincée et sel et mélangez une dernière fois au fouet.
6. Beurrez soit un grand moule à gratin soit 6 petits moules individuels et chemisez-les avec le sucre roux.
7. Disposez les quartiers de pêches dans les moules puis versez la pâte par-dessus. Ajoutez quelques petites noisettes de beurre sur le dessus des gratins et enfournez le tout pendant 30 minutes environ.
Le petit conseil de Nadoo : Je vous conseille de laisser légèrement tiédir le gratin avant de le déguster. Il aura l’avantage d’être moins chaud, et surtout les pêches n’auront pas encore eu le temps de détremper la pâte.

> Télécharger la recette du gratin de pêches de vigne (PDF bientôt disponible)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Streusel à la framboise

Dans les émissions de pâtisserie du moment, (vous savez, celles où on prend juste 10 kilos rien qu’en regardant la télé !), on voit régulièrement les candidats réaliser une pâte à streusel. Le streusel revient donc un peu à la mode, et pour la minute culturelle, sachez que le mot streusel vient de l’allemand “streuen” qui veut dire répandre, éparpiller. Le streusel ressemble quasiment trait pour trait à son cousin le crumble, même si vous pouvez utiliser le streusel en tant que tel, comme une pâte de base, plutôt que juste quelque chose que vous éparpillez sur le dessus d’un dessert. Ici, j’ai décidé de l’associer à des framboises, nous sommes en pleine saison, alors autant en profiter ! Une recette toute simple à réaliser, idéale pour le tea time !

Streusel_framboises1

prepa25_cuisson35_repos10

Ingrédients :
300 g de framboises entières, fraîches ou surgelées
150 g de beurre à température ambiante + une noix pour le moule/le cadre
110 g de sucre glace + un peu pour la déco
250 g de farine + 2 cuillères à soupe pour le dessus
60 g de cerneaux de noix

Streusel_framboises2

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 180°C (th.6).
2. Chemisez un cadre à pâtisserie d’environ 18cm x 28cm, avec du beurre puis de la farine, et déposez-le sur une plaque de four préalablement recouverte de papier sulfurisé. Vous pouvez sinon utiliser un moule à gâteau carré classique.
3. Dans un mixeur, réduisez en poudre les cerneaux de noix, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de morceaux.
4. A l’aide d’un batteur, mélangez le beurre à température ambiante coupé en morceaux avec le sucre glace jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux.
5. Ajoutez ensuite la farine, la poudre de noix et mélangez le tout pour avoir une pâte à la texture sablée, comme un crumble.
6. Réservez environ 1/5 de la pâte à streusel et étalez les 4/5 restants sur le fond de votre moule à gâteau ou de votre cadre à pâtisserie. Pressez bien la pâte pour l’aplatir un maximum.
7. Disposez ensuite les framboises, fraîches ou encore surgelées sur le dessus de la pâte.
8. Du bout des doigts, mélangez le 1/5 restant de pâte avec les 2 cuillères à soupe de farine afin d’obtenir une texture encore plus sablonneuse, puis parsemez-la sur les fruits.
9. Enfournez le tout pour 35 minutes de cuisson, jusqu’à ce que la pâte soit légèrement dorée.
10. Attendez 10 minutes avant de ‘démouler’ le streusel et de le couper en morceaux. Vous pouvez alors le saupoudrer de sucre glace une fois qu’il est refroidi.

> Télécharger la recette du streusel à la framboise (PDF bientôt disponible)

Rendez-vous sur Hellocoton !

La crème brûlée inratable à la texture juste parfaite !

Depuis déjà plusieurs années, je teste je ne sais combien de recettes de crèmes brûlées. Si mes souvenirs sont bons, elles ont pratiquement toutes finies à la poubelle… Trop sucrées, jamais prises, trop cuites, crème anglaise ratée qui graine à chaque fois (oui je loupe systématiquement mes crèmes anglaises, c’est un fait)… Bref, les seules fois où je pouvais manger des crèmes brûlées, c’était au restaurant, et hélas elles étaient souvent industrielles…
Mais ca y’est, cette fois, je peux officiellement le crier sur les toits : Oui je sais faire les crèmes brûlées !!! Bon alors, ce n’est pas THE recette officielle je l’avoue, mais je crois que je m’en balance complètement tellement cette recette est juste parfaite !!! Pas trop sucrée, recette inratable (oui oui je l’ai déjà faite au moins 4 fois et j’ai eu exactement le même résultat à chaque fois !), quant à la texture, c’est juste le must du must de la crème brûlée… Le rêve quoi…
Bref, après ce que je viens de dire, vous serez obligés de tester cette recette, et là alors, vous comprendrez, et tout le champ des possibles en matière de crème brûlée s’ouvrira à vous comme par magie… (non je n’ai rien fumé je vous rassure :-P )
Ah, et un grand merci à ma “vache vachement gourmande” d’avoir accepté de poser sur les photos, surtout qu’elle n’a même pas eu le droit de goûter aux crèmes après, je comprends qu’elle me fasse la tête depuis…

Creme_brulee1

prepa10_cuisson20_refrig4H

Ingrédients pour 4 ramequins à crèmes brûlées :
4 jaunes d’oeufs
40 cl de crème liquide entière
75 ml de sirop d’érable
De la vanille (graines récupérées d’une gousse entière ou quelques gouttes d’arôme liquide naturel de vanille)
4 cuillères à soupe de sucre roux ou cassonade

Creme_brulee2

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 130°C (th. 4-5).
2. Dans le bol de votre robot ou dans un saladier, mélangez tous les ingrédients : crème liquide, sirop d’érable, vanille et jaunes et d’oeufs, jusqu’à ce que les jaunes soient bien incorporés. Ne fouettez pas le mélange trop longtemps, une dizaine de secondes suffisent, sinon le mélange devient trop mousseux.
3. Versez la pâte liquide obtenue dans 4 ramequins pour crème brûlée. Vous pouvez aussi utiliser des petits pots de crème en verre, vous obtiendrez ainsi 6 à 8 crèmes.
4. Mettez les ramequins sur une grille et laissez-les cuire pendant 20 minutes au four, en chaleur tournante. Attention, veillez à ce que le mélange ne bout pas, sinon les bords de vos crèmes seront trop cuits.
5. Les crèmes sont prêtes lorsqu’elles commencent à prendre sur les bords, et qu’elles sont encore bien tremblotantes au milieu. Sortez-les alors du four et laissez-les refroidir à température ambiante avant de les filmer et de les mettre au réfrigérateur au minimum 4 heures.
6. Juste avant la dégustation, versez une cuillère à soupe de sucre cassonade dans chaque ramequin. Étalez bien le sucre, et faites-le caraméliser soit à l’aide d’un chalumeau, soit à l’aide d’un fer spécifique (certains fer sont mêmes compatibles avec l’induction). Dans les deux cas, vous obtiendrez une fine couche de caramel juste craquante comme il faut.
Et si vous n’avez ni de chalumeau ni de fer, vous pouvez éventuellement faire fondre le sucre au four, mais les crèmes vont chauffer aussi, et le résultat sera vraiment moins bien.

Creme_brulee3

> Télécharger la recette de la crème brûlée inratable à la texture juste parfaite ! (PDF bientôt disponible)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bricks de chèvre frais et miel

Il y a peu de temps, je vous parlais de mon aversion pour l’huile de friture. Mais finalement, je me suis lancée et j’ai réalisé des billes de mozzarella. J’ai gardé l’huile de friture utilisée et plutôt que de la jeter, je l’ai réutilisée un fois pour faire ces bricks, façon samoussas, au chèvre frais et miel. Cette idée, je l’ai tout simplement eu en les dégustant au restaurant El Carino, à Annecy, qui propose des spécialités marocaines et espagnoles. Une vraie tuerie ! Cette entrée, qui peut aussi être servie en guise de plat, est un subtil mélange sucré salé, servie chaud, mais si frais, léger, malgré le miel et la cuisson à l’huile de friture, croustillant à l’extérieur et tout tendre à l’intérieur… Bref, un joli plat tout en subtiles contradictions…
Si ne vous maîtrisez pas le pliage des feuilles de brick façon samoussas, je l’ai détaillé dans plusieurs recettes sur ce blog :
Samoussas au bœuf et chorizo
Samoussas au saumon, truite fumée et ciboulette
Samoussas aux poires et sauce aux Carambar
Tous à vos pliages !!

bricks_chevre_miel3

preparation35_cuisson2x4

Ingrédients pour 8 bricks soit 4 personnes :
8 feuilles de bricks
200 gr de fromage de chèvre frais (par exemple, un pot entier de Petit Billy)
1 cuillère à soupe bombée de miel liquide
Quelques pincées de thym ou d’herbes de Provence
Du sel et du poivre
De l’huile de friture

bricks_chevre_miel2

Préparation :
1. Dans un bol, écrasez à la fourchette le fromage de chèvre frais. Ajoutez le miel, une pincée de thym. Salez et poivrez.
2. Sortez les feuilles de bricks. Coupez les feuilles en deux pour former des demi-cercles, puis pliez chaque moitié en deux.
3. Déposez une cuillère à soupe de la préparation obtenue dans un coin d’une des moitié de brick pliée puis pliez-la en forme de triangle. Une fois le samoussas réalisé, enveloppez-le de l’autre moitié de feuille de brick, pour consolider le tout.
Je vous laisse suivre les liens des recettes détaillées en début d’article pour avoir plus de détail sur le pliage des samoussas. Vous pouvez sinon les plier en forme de nem ou d’aumônière si vous préférez.
4. Faites chauffer de l’huile de friture dans une poêle.
5. Déposez vos bricks dans l’huile frémissante et laissez-les dorer 2 minutes par face en les arrosant d’huile régulièrement.
6. Servez ces bricks avec une salade de jeunes pousses assaisonnée et quelques tomates cerises marinées.
Le petit bonus de Nadoo : Si vous ne voulez pas faire frire ces bricks, vous pouvez les faire cuire au four à 180°C (th.6) pendant 5 à 7 minutes.

bricks_chevre_miel1

> Télécharger la recette des bricks de chèvre frais et miel (PDF bientôt disponible)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Billes de mozzarella panées, comme des Tapas !

Je ne suis généralement pas fan de la friture… Je trouve que l’huile de friture sent vraiment trop mauvais, alors je n’ose jamais en faire chez moi de peur que l’odeur reste des jours et des jours imprégnée dans les murs… Et puis, avouons que les recettes frites sont rarement très diététiques…
Mais depuis que je suis allée à Barcelone et qu’avec le Doudou nous avons dégusté des Tapas à se taper le c… par terre, il me tardait de refaire une recette typique de là-bas, et par la même occasion, de faire une entorse à mon ‘dégoût’ concernant l’huile de friture !
Bon, il ne faut pas se leurrer, ces billes de mozzarella frites ne sont pas diététiques… Ca c’est une certitude… Mais pas la peine d’en manger trente d’un coup je vous dirais ! Ces petites billes de mozzarella panées se dégustent en apéritif, plantées dans des pics, ou vous pouvez aussi les mettre directement dans une salade de tomates et basilic, et vous verrez, au final, vous n’en mangerez que trois ou quatre, pas de quoi affoler au plus haut point votre balance donc ! (On se rassure comme on peut vous voyez) ;-)
Pour cette recette, j’ai acheté un sachet de minis boules de mozzarella, on en trouve assez facilement maintenant, mais si vous n’en avez pas près de chez vous, vous pouvez aussi utiliser de la mozzarella coupée en morceaux.

billes_mozarrella_panees1

preparation15_cuisson2x1

Ingrédients pour 6 personnes :
1 sachet de minis boules de mozzarella (une vingtaine de minis boules)
1 œuf entier
70 g de chapelure
70 g de farine
De l’huile de friture
Du sel et du poivre

billes_mozarrella_panees2

Préparation :
1. Préparez tout d’abord 3 grands bols : dans le premier, versez la farine, dans le second, battez l’oeuf avec le sel et le poivre, dans le troisième, versez la chapelure.
2. Égouttez ensuite les billes de mozzarella et séchez-les en les tamponnant avec un essuie-tout.
3. Trempez chaque boule dans la farine, puis dans l’oeuf, et dans la chapelure, puis à nouveau dans l’oeuf et enfin dans la chapelure. Il est conseillé de paner 2 fois pour que la panure recouvre bien l’intégralité des billes, cela permet d’éviter que la mozzarella ne s’échappe au moment de la cuisson.
4. Faites chauffer l’huile de friture dans une grande sauteuse. Quand l’huile est chaude, plonger-y les billes de mozzarella panées et laissez-les frire pendant 1 minute, en les retournant et en les arrosant d’huile en permanence. Vous pouvez le faire en deux fois, pour éviter d’avoir trop de billes en même temps dans votre sauteuse.
5. Récupérez-les ensuite très rapidement à l’aide d’un écumoire, et déposez-les sur des feuilles d’essuie-tout pour les égoutter. Puis servez-les bien chaudes en les piquant sur des brochettes si vous le souhaitez.
Le petit conseil de Nadoo : Pour vérifier que l’huile est bien chaude, mon Doudou m’a appris qu’on pouvait cracher dans l’huile et si l’huile crépite longuement, c’est qu’elle est bien chaude. Merci Doudou pour l’info, mais je vous rassure tout de suite, je me suis contentée de verser une goutte d’eau du robinet pour faire le test… Enfin pour info, vous pouvez paner la mozzarella à l’avance et frire les minis boules au dernier moment.

billes_mozarrella_panees3

> Télécharger la recette des billes de mozzarella panées, comme des Tapas ! (PDF bientôt disponible)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Verrines de poivrons rouges

L’année dernière, j’ai dégusté chez mes voisins plein de petites verrines, faites par Monsieur Vincent qui se reconnaitra ! L’une d’elles m’avait particulièrement marquée, une verrine aux poivrons rouges, toute en douceur et en onctuosité… Il fallait juste que je pense à demander la recette et que j’attende l’arrivée des beaux jours pour la réaliser ! C’est donc chose faite ! Pas besoin de longs discours, je n’ai juste que 2 choses à vous dire : pensez à mettre ces verrines au réfrigérateur si vous voulez les déguster froides, et merci à Vincent pour la recette !

verrines_poivrons_rouges1

preparation20_cuisson30

Ingrédients pour 12 verrines :
800 g de poivrons (coupés, épépinés et épluchés)
1 oignon
2 gros filets d’huile d’olive
10 cl de crème liquide
Du sel et du poivre
1 pincée de piment d’Espelette
Quelques dés de Feta (facultatif)

verrines_poivrons_rouges2

Préparation :
1. Commencez tout d’abord par éplucher les poivrons à l’aide d’un économe spécial peaux fines. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser un économe classique. Vous pouvez aussi mettre les poivrons quelques minutes au four, la peau se décollera alors plus facilement.
2. Ensuite, coupez en lamelles les poivrons, en prenant soin de bien enlever toutes les parties blanches et les graines, puis détaillez le tout en petits morceaux.
3. Émincez ensuite finement l’oignon.
4. Dans une grande poêle ou une sauteuse, faites chauffer 2 bons filets d’huile d’olive, puis faites revenir l’oignon émincé avec les poivrons coupés en morceaux.
5. Après quelques minutes, ajoutez environ deux gros verres d’eau, puis salez et poivrez. Laissez cuire le tout à découvert jusqu’à ce que les poivrons soient tendres, une trentaine de minutes environ.
6. Versez ensuite tout le contenu de la poêle dans un blender, ajoutez la crème liquide puis mixez le tout. Vous pouvez aussi utiliser un mixeur plongeant. Rectifiez l’assaisonnement si besoin, puis ajoutez de l’eau si la texture est trop épaisse à votre goût.
7. Remplissez enfin les verrines, saupoudrez-les d’une pincée de piment d’Espelette et posez éventuellement sur le dessus quelques dés de feta.
Le petit conseil de Nadoo : Cette verrine peut se déguster chaude ou tiède, mais personnellement, je la préfère froide, pensez donc bien à la mettre au moins une demi-heure au réfrigérateur avant dégustation.

> Télécharger la recette des verrines de poivrons rouges (PDF bientôt disponible)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le quatre-quart, enfin une recette facile à retenir !

Il était temps que je vous donne cette recette, car je la fais quasiment une fois par semaine en ce moment ! Le quatre-quart est en effet une recette toute simple, mais surtout idéale pour le petit déjeuner ou pour le goûter ! (eh oui, j’ai bientôt 30 ans et je continue de me faire des goûters ! Et je ne vois pas du tout où est le problème…) :-)
Quand je dis que la recette est toute simple, c’est le cas, les quantités d’ingrédients sont faciles à retenir (4 fois un quart comme son nom l’indique), cependant, la petite complexité de ce cake réside dans une cuisson qui doit être parfaite ! La pâte au centre, une fois cuite, est un peu dense mais elle doit être bien moelleuse, quasi spongieuse au toucher, donc cuite suffisamment longtemps pour se tenir, mais pas trop pour rester légère.
Si vous voulez varier un peu la recette, il vous suffit d’ajouter quelques gouttes de jus de citron à la préparation, ou des pépites de chocolat, de la fleur d’oranger… Ce qui vous tombe sous la main et qui vous fait envie tout simplement !

Quatre_quart1

preparation30_cuisson45

Ingrédients pour 1 moule à cake :
200 g de beurre fondu
200 g de sucre en poudre (on peut tricher et n’en mettre que 180 g)
4 œufs
200 g de farine (j’utilise aussi bien la T45 que la T55)
1/2 sachet de levure chimique
Une pincée de sel

Quatre_quart2

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 175°C (th.5-6). Faites fondre le beurre coupé en morceaux au micro-ondes. Réservez. Tamisez la farine et la levure chimique. Réservez également.
2. Séparez les blancs des jaunes d’œufs : Déposez les jaunes dans un petit bol, et les blancs dans un saladier ou directement dans le bol de votre robot.
3. Dans un saladier, mettez le sucre en poudre et le beurre fondu puis mélangez jusqu’à ce que le mélange soient mousseux.
4. Ajoutez les jaunes d’oeufs un par un tout en continuant de mélanger.
5. Ajoutez ensuite la farine et la levure tamisées et mélangez jusqu’à ce que la farine soit tout juste incorporée.
6. Dans un autre saladier, montez les blancs d’oeufs en neige avec une pincée de sel.
7. Incorporez-les ensuite délicatement dans le mélange sucre-beurre-farine-jaunes à l’aide d’une maryse.
8. Versez la pâte dans un moule à cake chemisé (beurré et fariné) puis enfournez le quatre-quart pendant 40 à 45 minutes à chaleur tournante. Vérifiez la cuisson à l’aide d’une pointe de couteau, celle-ci doit ressortir sèche.
9. Attendez quelques minutes à la sortie du four avant de démouler le gâteau et laissez-le refroidir sur une grille.
Le petit bonus de Nadoo : Vous pouvez réaliser un quart-quart marbré en séparant la pâte une fois finie en deux parts égales. Dans le premier saladier, conservez la pâte telle quelle, nature, dans le second saladier, ajoutez 2 cuillères à café de cacao en poudre. Au moment de verser dans le moule à cake, commencez par mettre une couche de pâte nature, puis superposez dessus une couche au cacao, et terminez par une nouvelle couche de pâte nature. N’oubliez pas de passer un couteau sur toute la longueur du cake pour obtenir une jolie marbrure !

> Télécharger la recette du quatre-quart (PDF bientôt disponible)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petits pots de crèmes à la rhubarbe, façon crème brûlée

Ca y’est la saison de la rhubarbe a bien démarré ! J’en ai déjà ramassé une bonne vingtaine de tiges depuis le début du mois de mai grâce au super jardin entretenu par le Doudou ! Je fais surtout des tartes à la rhubarbe, j’adore ça depuis que je suis toute petite, et ma grand-mère en était la spécialiste, mais il faut bien varier un peu de temps en temps alors j’en ai profité pour tester une nouvelle recette ! Je l’ai trouvée il me semble sur un livre de 750 grammes. Voici donc des petits pots de crèmes brûlées à la rhubarbe ! C’est frais, onctueux, un peu calorique certes, mais je vous donnerai bientôt une super recette de vraie crème brûlée, et là vous comprendrez pourquoi je dis que ces pots de crème à la rhubarbe sont peu caloriques… :-)

pot_rhubarbe1

prepa30_cuisson40_refrig2H

Ingrédients pour 6 petits pots de crèmes brûlées :
2 tiges de rhubarbe
4 cuillères à soupe de cassonade
15 g de beurre
4 jaunes d’oeufs
15 cl de lait demi écrémé
15 cl de crème liquide
2 cuillères à soupe de sucre muscovado

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 150°C (th.5) et mettez de l’eau dans un grand plat à gratin que vous déposerez dans votre four. Cela servira de bain-marie pour la cuisson des crèmes.
2. Épluchez les tiges de rhubarbe et coupez-les en petits morceaux à l’aide d’une paire de ciseaux, puis faites-les compoter dans une casserole à feu vif avec le beurre et 2 cuillères à soupe de cassonade.
3. Au bout d’une quinzaine de minutes, vérifiez la cuisson de la rhubarbe. Si les morceaux sont tendres, ils sont cuits, vous pouvez alors retirer la casserole du feu, sinon laissez compoter la rhubarbe encore quelques minutes.
4. Dans une autre casserole, faites chauffer le lait avec la crème liquide et les 2 cuillères à soupe restantes de cassonade.
5. Dans un bol, fouettez vivement les jaunes d’oeufs puis ajoutez-les un par un dans le mélange bouillant de crème et de lait.
6. Ajoutez enfin la compotée de rhubarbe puis mélangez bien.
7. Versez le tout dans un blender, puis mixez bien la crème à la rhubarbe (ou utilisez un mixeur plongeant).
8. Répartissez cette crème dans 6 petits pots puis déposez-les dans le plat à gratin rempli d’eau chaude en veillant à ce que l’eau ne tombe pas dans les pots. Laissez cuire ces crèmes dans le bain-marie pendant 20 minutes environ, la crème doit être encore légèrement tremblotante à la fin de la cuisson.
9. Laissez refroidir les crèmes un moment à l’air libre puis mettez-les au réfrigérateur pendant 2 bonnes heures.
10. Au moment de la dégustation, sortez les crèmes bien froides puis saupoudrez chaque pot d’un peu de sucre muscovado (ou de cassonade) et caramélisez le tout à l’aide d’un chalumeau ou d’un fer à crèmes brûlées.

> Téléchargez la recette des petits pots de crèmes à la rhubarbe, façon crème brûlée (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Velouté de brocolis au curry

Pour être tout à fait franche avec vous, je n’aime pas trop cette période de l’année, par rapport à la cuisine j’entends. En effet, les beaux jours arrivent, on a forcément envie de se ruer sur les tomates et les courgettes, mais vu que ce n’est pas encore la saison, je me retiens et je n’en achète pas.
Mais étant donné qu’il fait beau, je ne sais pas si ça vous fait le même effet, je n’ai plus très envie de manger des légumes d’hiver, un peu ras-le-bol du chou-fleur, de la courge, des radis et de la salade verte…
Mais la recette* que je vous propose aujourd’hui m’a, le temps d’un petit repas, fait oublier que je voulais déjà être en été, et que finalement le début du printemps, c’était pas si mal non plus…
Voici donc une petite recette, franchement très simple à réaliser, de velouté de brocolis tout doux bien assaisonné au curry pour relever un peu tout ça. Je vous ai donc mis la recette la plus simple qui soit, en sachant que si vous voulez encore simplifier la chose, vous pouvez cuire le brocolis directement dans le bouillon de volaille. Et si vous voulez compliquer la chose, vous pouvez préparer un bouillon de volaille maison, le mieux étant par exemple de garder votre bouillon et de le congeler lorsque vous préparer un pot au feu ou une poule au pot…

Velouté_brocolis1

preparation30_cuisson10

Ingrédients pour 4 petits bols de velouté (ou 2 grands) :
Pour le velouté :
Un bon brocolis (il faut obtenir environ 350 g de sommités de brocolis)
Du gros sel
27 cl de bouillon de volaille (27 cl d’eau chaude + 1/2 cube de bouillon de volaille)
4 cl de crème liquide
Une bonne pincée de curry (vous pouvez utiliser du curry doux, pour ma part j’ai mis du curry Madras qui est plus fort en goût)
Du sel
Du poivre
Pour la finition :
3 cl de crème liquide
Quelques pluches de cerfeuil ou de persil (facultatif)

Velouté_brocolis2

Préparation :
1. Coupez votre brocolis pour récupérer les sommités, puis nettoyez-les bien.
2. Dans une casserole d’eau bouillante très salée (avec du gros sel), faites cuire les sommités de brocolis pendant 4 minutes à découvert.
3. Une fois le brocolis cuit, égouttez-le pour le débarrasser de l’eau de cuisson puis plongez-le immédiatement dans un saladier rempli d’eau froide et de glaçons. Cela permet de garder la couleur bien verte du brocolis (ce qui est valable comme vous devez le savoir pour tous les légumes verts qui contiennent de la chlorophylle).
4. Portez parallèlement à ébullition 27 cl de bouillon de volaille, soit 27 cl d’eau avec 1/2 cube de bouillon de volaille émietté.
5. Égouttez le brocolis refroidi, puis mixez-le, soit dans un blender, soit à l’aide d’un mixeur plongeant, avec le bouillon de volaille.
6. Ajoutez ensuite les 4 cl de crème liquide, salez, poivrez, puis ajoutez le curry en poudre après avoir goûté la préparation.
7. Votre velouté est donc prêt ! Vous pouvez à ce moment-là le faire réchauffer si besoin dans une casserole et le servir directement.
8. Si vous souhaitez faire une petite finition, émulsionnez la crème liquide à l’aide d’un mixeur plongeant puis récupérez la mousse formée sur le dessus, appelée aussi l’écume, à l’aide d’une cuillère à soupe.
9. Déposez enfin l’écume directement sur le velouté préalablement réchauffé, ajoutez une petite pincée de curry en poudre sur l’écume ainsi qu’une pluche de persil, de cerfeuil, ou d’une autre herbe fraîche.
Pour ma part, je n’ai pas monté la crème liquide, je l’ai juste déposée en filet directement sur le velouté et j’ai ajouté ma pluche de persil. Ça reste de la finition, mais qui ne prend absolument pas de temps à faire, et ça, j’aaaiiiime !

* Recette extraite du livre “Solution Organisation” de Mercotte puis adaptée par mes soins.

> Télécharger la recette du velouté de brocolis (PDF)

Rendez-vous sur Hellocoton !